Accueil Culture Projet d’un boulevard dédié aux arts

Béjaïa

Projet d’un boulevard dédié aux arts

157

Le wali Ahmed Maâbed, en compagnie du P/APC de Béjaïa, du directeur de la Culture, Omar Reghal, du chef de Daïra, du conservateur des Forêts et de plusieurs directeurs de l’exécutif se sont déplacés sur le boulevard menant de l’ex-station du bus jusqu’au rond-point du port, via la gare ferroviaire de Béjaïa. Cette visite avait pour objectif de sortir ce grand boulevard de sa léthargie.

En effet, selon le directeur de la Culture, cette sortie est inscrite dans le cadre de l’aménagement de plusieurs endroits pouvant accueillir les visiteurs, les familles mais aussi les artistes de tout bord pour leur permettre d’exposer leur savoir-faire. «Ce long boulevard de la gare a été inspecté par le wali dans le but d’être aménagé et embelli pour accueillir les artisans et les artistes, entre autres, afin qu’ils y exposent leurs produits.

Cela se fera le long de la route menant de l’ex-gare routière au port.» Cet espace, abandonné et sans éclairage, livré à la délinquance, sera rénové, embelli et aménagé. Il deviendrait alors un boulevard des arts, qui drainera, une fois le projet concrétisé, les familles béjaouies mais aussi les visiteurs de la capitale des Hammadides durant la saison estivale qui pointe à l’horizon.

En plus de l’aménagement du site Les Oliviers pour les familles et de la Casbah, ce boulevard sera un endroit de plus à visiter à Béjaïa. Cet immense espace accueillera beaucoup de petites structures et rassemblera une chaîne de compétence et de savoir-faire autour des arts de la rue, de l’artisanat, modélisme et création artistique, diffusion, manifestations culturelle et touristique. Ce sera un lieu de création et de développement des arts. Ce projet sera entamé incessamment.

Dans ce sens, sur le site, des instructions ont été données par le wali de Béjaïa, en présence de tous les intervenants. Par ailleurs, nous avons appris que la direction de la Culture a concocté un programme artistique riche et varié pour la saison estivale. La Brise de mer en plein air accueillera, en outre, des galas non stop. S’agissant de l’animation extra-muros, 35 communes ont été sillonnées par une centaine d’artistes locaux durant ce mois de Ramadhan.

Achour Hammouche