Accueil Culture Quinze romans publiés en tamazight

Édition 2019

Quinze romans publiés en tamazight

95

C’est un record qui vient d’être battu en matière de production romanesque en langue amazighe pour l’année 2019. En effet, le nombre de livres, dans le genre romans, publiés durant l’année en cours est de pas moins de quinze. Il s’agit de romans écrits par des auteurs qui ont déjà eu à publier des ouvrages dans la même langue auparavant alors que, concernant d’autres auteurs, il s’agit de leur premier roman. Le premier roman en langue amazighe paru au début de l’année 2019 est intitulé «Agadir N Roma» de Aomar Oulamara.

Ce dernier a déjà publié de nombreux autres romans dans la même langue, à l’instar de «Timlilit di 62», «Iberdan n tissas», «Tagara n Yugurten», «Omaha Beach»… Le deuxième roman qui a vu le jour en cette année, toujours en tamazight, est l’œuvre de Chabha Ben Gana, enseignante à l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou. «Amsebrid» est le titre de ce roman qui est le premier à avoir été signé par Chabha Ben Gana qui a organisé de nombreuses séances de ventes-dédicaces pour promouvoir son ouvrage littéraire. D’autres romans sont nés également en 2019 comme «Targit», «Yiwen was targuit ad tefegh» de l’écrivain poète Mohand Nait Abdallah, «Tirga n lhif» de Dawed Mekhous, «Argaz n yemma» de Ali Kader, «Aneghluy» de Abbas Hammouche, «Aâwin» de Dalila Keddache Cheikh, «Tamurt yetchan arraw-is» de Sidali Lahdir, «Ajedjig n ugufu» de Ali Belhout, «Kawitu» de Mourad Zimou, «Yezger Asaka» de Lyes Belaidi, «Nna Ghni» de Djamel Laceb, «Tanagit» de Walid Sahli ainsi que «Deâwessou n lqaied».

Il faut préciser que les deux autres romans sont des traductions. Le premier est un roman du célèbre écrivain Waciny Laredj intitulé «Sayidat el maqam» traduit en tamazight avec le titre «Lalla». Le second est le roman de Nassira Belloula en langue française intitulé «Terre des femmes». Ces deux romans ont été traduits et édités avec le concours du Haut-commissariat à l’Amazighité (HCA).

A Mohellebi.