Accueil A la une Sadek El Bejaoui revisité

CHANSON - Sortie du 1er album de l'Orchestre Féminin de Béjaïa

Sadek El Bejaoui revisité

5607

L’orchestre féminin de l’association « Ahbeb Cheikh Sadek El Bejaoui » vient de mettre sur le marché un nouvel album 100% féminin, intitulé « Cfawat N Ccix Sadeq Abdjaoui »(souvenirs de cheikh Sadek El Béjaoui). Fraîchement sorti (jeudi dernier), cet album, arrangé par le musicien attitré Bazou, retrace quelques œuvres classiques du défunt maître « Cheikh Sadek El Bejaoui ».

Un album 100% au féminin réalisé sous la houlette de Sonia Bouyahia chef d’orchestre, Madina Yahiaoui, Yasmine Bouyahia, Célia Zidelmal, Anissa Lakel, Yasmine Rabet, Nesrine Rabet, Narimane Meddas, Lydia Khodja, Kahina Abdelkrim,et Lynda Achour. L’Orchestre féminin de l’association « Ahbeb Cheikh Sadek El Bejaoui » joue du reste dans plusieurs genres dont l’andalou, le Hawzi, et Kabyle. Les membres de cet orchestre féminin de Bejaia soutiennent a l’unisson que cet album « édité en Algérie, nous avons comme projet de l’éditer également en France.

D’ailleurs nous comptons faire une vente dédicace lors de notre prochain spectacle le 7 mars 2020 au CCA de Paris. » Cheikh Sadek El Béjaoui est né le 17 Décembre 1907 a Bejaia. D’origine modeste, il s’est découvert très jeune des dons exceptionnels pour la poésie, le chant et la musique. Sa vois de ténor remarquablement travaillée par la suite a lui permis des interprétations périlleuse et des envolées lyriques rarement égalées, en particulier dans les répertoires classiques Maghrébin et le Hawzi.

C’était l’un de ses atouts majeurs qui le firent vite remarquer à ses premiers maîtres Béjaoui qui l’initièrent a la Sanaa ainsi qu’a d’autres genres populaires dont le hawzi. Qualifié de «maître incontesté de la chanson andalouse», Sadek El Béjaoui est décédé le 7 janvier 1995 à Bejaïa.

A Hammouche