Accueil Culture Saha l’artiste, ou les péripéties d’un musicien

TIZI-OUZOU - Présentée avant-hier au TR Kateb Yacine

Saha l’artiste, ou les péripéties d’un musicien

19

«Saha l’artiste» est l’intitulé de la pièce du metteur en scène Omar Fetmouche, un personnage connu du milieu théâtral. La pièce a été programmée pour avant-hier dans la soirée, au théâtre régional Kateb-Yacine. Elle est jouée par le comédien Ahcène Azini, qui cumule plusieurs rôles : celui de l’artiste, du douanier, du policier, du chauffeur, du citoyen du cercle mafieux. L’autre comédien, Amar Chérifi, dans le rôle du musicien, interprète de la musique chaâbie pour passer d’un style à un autre.

La pièce relate, d’un bout à l’autre, la situation insupportable que vivent les artistes dans le pays : le manque de moyens financiers, matériels, la programmation des galas, entre autres. L’artiste est émigré. Amoureux de la musique à tel point qu’il ne pouvait s’en passer, il acheta une contrebasse pour la ramener dans son pays mais un problème de taille se présenta devant lui : il ne trouvait pas de caisson pour emballer l’instrument. Un ami qui venait de perdre sa femme et que les enfants ont voulu qu’elle soit enterrée en France, lui proposa de lui donner le cercueil.

Chose faite, une occasion inespérée pour le brave artiste qui se dépêchait pour rentrer au pays par bateau. Au port, le passage s’est fait sans aucune entrave des douaniers et des policiers par «respect aux morts». L’artiste l’enterre faisant croire à une personne de la famille. Et voulant déterrer le cercueil, il est surpris par le gardien du cimetière. Il le dénonce aux policiers pour « profanation de tombe». Et c’est lors d’un gala qu’il est repéré par le gardien, qui alerta les policiers. Ces derniers ont attendu la fin du concert et c’est à ce moment là qu’il s’est rendu compte qu’il est suivi par la police.

Il est embarqué au commissariat où il raconta son histoire au chef, qui ne voulait pas l’entendre. L’artiste est arrêté et emprisonné pour faux et usage de faux, fausse déclaration, entre autres. Le décor est sobre : tout juste l’essentiel. La pièce aura duré 1h05 mn. La troupe de l’association «Sindjab» de Boumerdès sera en tournée à travers les villes de Boumerdès, Dellys, Béjaïa…

M. A. T.