Accueil Culture Taous Arhab anime El Kseur

BEJAIA - Soirées ramadanesques

Taous Arhab anime El Kseur

215

La soirée organisée par le Comité des fêtes de la commune d’El Kseur,
animée par Taous Arhab, le week-end dernier, à l’école Betriche Amar de la ville d’El Kseur, a égayé l’assistance. Les familles el-kseuroises et d’autres régions, venues vendredi dernier, ont eu droit à un fabuleux moment de joie. Sous les jeux de lumière, le public a dansé au rythme des chansons que l’artiste a interprétées avec beaucoup de talent, accompagnées des youyous qui fusaient de toute part.

Le public nombreux, composé des familles et des fans, a, dès les premières notes, commencé à vibrer au rythme des chansons de leur artiste fétiche, entre autres, «Ayuliw», «Ayema»,«Lwaldine», «Anda thdidh», «Atsrajugh» ou encore «Awizza ssamhas» l’immortelle chanson de feu Hamidouche. Dans un moment de communion avec son public, Arhab, en hommage au défunt, a repris sa chanson avec beaucoup d’émotion devant une assistance conquise. «On a passé des moments magnifiques. La chanteuse nous a égayées. Nous souhaitons que d’autres soirées soient organisées», diront-ils.

En communion avec son public, Taous Arhab a repris les chansons de son long répertoire, les enchaînant des heures durant. Embrasant l’atmosphère et donnant à la soirée un ton joyeux et énergique, la chanteuse, très dynamique sur scène, interpréta plusieurs de ses titres, sur des airs de musique au rythme infernal qui fera déhancher la foule. «Je souhaite à tous une bonne fête de l’Aïd.

Je remercie le Comité des fêtes d’El Kseur de m’avoir invitée. Cela m’a fait énormément plaisir de découvrir des jeunes qui bossent avec sérieux et abnégation, qui sont bien organisés et possèdent un matériel de pro. Je remercie le nombreux public venu de partout», dira Taous Arhab à la fin de son gala offert à El Kseur qui, en l’espace d’une soirée, a retrouvé toute sa splendeur. A noter que le chanteur populaire Ghilass Terki a également animé cette soirée, avec brio, ainsi que Samy et sa célèbre chorale féminine.

Achour Hammouche