Accueil Culture Tidyanin n dunit de Farid Doudou

POÉSIE - Nouvelle parution

Tidyanin n dunit de Farid Doudou

104

Farid Doudou est un jeune poète autodidacte d’expression amazighe. Il vient de se frayer un chemin dans le monde de la poésie avec son premier recueil de poèmes, intitulé «Tidyanin n dunit », publié aux éditions El Amal. Bien que le chemin fût long, son amour et sa détermination inébranlable ont triomphé. Son rêve devient réalité depuis la publication de son recueil de poèmes jeudi dernier. «Un grand soulagement», nous dira le poète originaire de Larbâa Nath Irathen. «Durant des années, j’ai fait de la poésie ma raison de vivre, voire mon gîte ! Bien que ma famille ait été contre au début, cela ne m’a pas empêché de composer mes vers et aller de l’avant.

La poésie est mon refuge à cause de mon handicap. A 12 ans déjà, j’ai composé mon premier poème traitant de l’amour. Mais comme la réalité l’emporte sur le rêve, il m’a fallu me consacrer à mes études et préparer mon avenir». Farid Doudou ne cache pas, néanmoins, son émotion en évoquant le soutien qu’il a eu enfin de sa famille pour éditer son recueil : «Cette fois, le soutien de ma famille était au rendez vous, ce que j’ai attendu depuis des lustre, voir un déclic, car l’inspiration était au bout fixe. En quelques jours, j’ai composé environ une vingtaine de poèmes, traitant de divers thèmes (amour, argents, trahison, mensonge…).

Notre grand poète Si El Khider Kefache me conseilla de publier mes poèmes, et avec son aide, j’ai fait mes démarches, entre autres auprès de l’ONDA, et j’ai pu contacter un éditeur qui a accepté de publier mon recueil». Quand au titre choisi, Farid dira qu’il résume parfaitement son vécu, son histoire. Il est composé d’une quinzaine de poèmes, écrit en tamazight. Les strophes appuyées par des rimes, tantôt croisées tantôt embrassées donnent au lecteur envie de lire et d’achever le poème sans interrompre. «L’inspiration me vient la nuit, je compose selon mon humeur, toujours dans le calme, car la poésie aime le calme !

Bien que ce soit ma première expérience, cela me satisfait amplement. Et chaque nouveau poème composé, me semble mieux perfectionné que les autres poèmes que se soit sur le fond ou la forme». Le jeune poète, revigoré par sa première publication compte déjà se lancer dans un second recueil affirmant que les poèmes sont dores et déjà prêts.

Youcef Ziad