Par DDK | 4 Décembre 2018 | 462 lecture(s)

Larbâa Nath Irathen

Séminaire sur la chansonnette et la dictée

Dans le cadre de la formation continue du personnel de l’éducation, initiée par le ministère de l’éducation nationale, depuis l’année 2015, la circonscription de Larbâa Nath Irathen (Irdjen, Larbâa Nath Irathen, Ait Aggouacha) ainsi que celle de Tizi Rached (Ait Oumalou et Tizi Rached) regroupant essentiellement les enseignants de français du cycle primaire, a organisé mardi et mercredi derniers, un séminaire portant sur deux thématiques importantes, à savoir, la comptine scolaire (chansonnette), ainsi que la dictée. Ledit séminaire fut organisé au niveau de l’école primaire Ait Helli, relevant de la commune d Irdjen. Jugée plus que nécessaire, cette formation du personnel de l’éducation vise à assurer un meilleur apprentissage aux apprenants, assure-t-on sur place. Mais aussi, à travers ces deux thématiques abordées lors de ce séminaire, les enseignants auront, à coup sûr, une nouvelle vision de ces deux activités en classe aidés par l’acquisition d’une maîtrise des techniques de pratique. La comptine scolaire bien que ludique, est un moment d’apprentissage qui contribue énormément à développer chez l’apprenant (élève) les compétences linguistiques pour ne citer que celles-ci. Elle permet aussi de développer la mémoire et d’enrichir le stock lexical, sans parler, de son efficacité à permettre à l’apprenant de prendre parole en public, sans gène. Concernant la deuxième thématique, à savoir la dictée négociée, celle-ci aide les apprenants à renforcer leurs compétences de production en mutualisant leurs connaissances et en confrontant leurs représentations du fonctionnement de la langue avec celles des autres. Et le fait que la dictée soit négociée, argumentée, donne à chacun l’occasion de travailler sur ses propres concepts. Dans ce sens, l’inspecteur de français, coiffant les circonscriptions déjà citées, en l’occurrence M. Slimani, dira : «Le séminaire en question tend à permettre aux enseignants d’avoir une piste de travail pour mieux gérer, animer et réguler les apprentissages. C’est un rappel de l’acte d’enseignement dans toute sa complexité et dans toute sa rigueur méthodologique et intellectuelle. Cella permettra de mettre en place une stratégie structurée mûrement réfléchie pour les autres activités d’apprentissages.» De son coté, l’inspecteur administratif des circonscriptions déjà citées, M. Hena, intervient en abordant un point très important dans le parcours de chaque enseignant, en occurrence, la législation scolaire, notamment les droits et les devoirs.

Youcef Ziad.

0