Accueil Tamazight L’appel de la patrie

L’appel de la patrie

2095

Après la promulgation des décisions du congrès de la Soummam, parmi lesquelles la création d’organisations relevant du Front de libération nationale et après la naissance de l’Union nationale des étudiants musulmans algériens et de l’Union générale des travailleurs algériens, le Front de libération Nationale jugea nécessaire de mettre en place une organisation sportive qui porte son nom et qui sera son ambassadeur dans les instances internationales, en raison de la popularité au niveau international du sport en général et du football en particulier. La décision fut donc prise de créer une équipe de football constituée de joueurs algériens évoluant dans le championnat français et un appel fut lancé à ces joueurs pour rejoindre les rangs de la Révolution.

La création de l’équipe de football du Front de libération nationale remonte au printemps de l’année 1958 et plus précisément au mois d’avril lorsque fut brusquement annoncé le départ des joueurs algériens évoluant au sein du championnat français, clandestinement vers la Tunisie en passant par les pays voisins. Ce fut un coup décisif pour la police française qui ne s’était douté de rien et un succès pour le Front de libération en France d’autant plus que ces joueurs faisaient partie des sportifs les plus brillants dans le domaine du football dont certains étaient pressentis pour faire partie de l’équipe française appelée à participer à la Coupe du monde de Suède de 1958.

Après le départ de France des joueurs algériens et leur arrivée en Tunisie, l’équipe de football du FLN fut constituée suite à l’appel lancé par le Front à tous les joueurs en France et qui eut un écho médiatique important au niveau mondial, d’autant plus que le monde entier suivait attentivement la préparation intense pour la participation à la Coupe du monde. De même, cet évènement eut des conséquences sur la police française qui ne s’était pas rendu compte de l’opération. Après sa constitution sous la direction de Boumezrag, l’équipe du FLN entreprit de représenter la question algérienne dans les instances internationales. Il se déplaça dans de nombreux pays, de Tunis à Pékin, Belgrade, Hanoï, Tripoli, Rabat, Prague et Damas et autres capitales dans lesquelles il descendait en portant le drapeau algérien.

L’équipe du FLN participa à 62 rencontres. Elle en gagna 47, égalisa au cours de 11 matchs et perdit 4 matchs seulement. L’équipe du FLN continua à jouer son rôle sportif militant jusqu’en 1962, date à laquelle elle constitua le premier noyau de l’équipe nationale algérienne.

Ferhat Zafane