Accueil Tamazight “Ulac l’harga ulac” d’Iferhounène récompensée

“Ulac l’harga ulac” d’Iferhounène récompensée

3380

Cette pièce dont, M. Abdelkader Benknoun a été très ému pour le choix du texte qui évoque l’émigration clandestine et le chômage, ce qui justifie l’attachement des jeunes aux préoccupations de leurs pays en appelant à respecter, dans ce sens, les règles générales du texte dramatique.

Ainsi donc, les gagnants de cette manifestation théâtrale ont été enfin révélés, après la lutte acharnée qui a vu la participation de dizaines de pièces sur les planches du théâtre du Batna, dont les deux pièces théâtrales Haïla et Inqilab des troupes du mouvement du théâtre de Koléa (Tipasa) et la troupe Concerto de Boudouaou (Boumerdès) ont été primées du meilleur prix de cette 42e édition.

Par contre, le prix de la meilleure mise en scène est revenu au réalisateur Hamida Belalem pour El-Manfi de la troupe Gouala de Relizane alors que l’écrivain Haid Boukhabza de la même troupe s’est vu décerné le prix du meilleur texte théâtral.

Par ailleurs, le prix de la meilleure scénographie est remporté par Sofiane Ghalab et Ahmed Mehouas de la troupe El-Kalima du théâtre de M’sila, pour la pièce El Qadya. Par contre, l’initiative de l’atelier des planches d’or du théâtre universitaire de Sidi Bel Abbès a remporté le prix de la recherche et de la tentative pour la pièce Nafsi,… Nafsi.

Ainsi, la clôture de cette 42e édition du festival qui s’est déroulée dans une ambiance théâtrale, a été rehaussée avec la présentation de la pièce Oumi (ma mère) de la troupe El-ichara de Mostaganem en hommage au combat de la femme palestinienne et dans le cadre de la manifestation “El-Qods capitale éternelle de la culture arabe”.

Ouerdia Sait