Accueil Dossier 170 695 tonnes de déchets enlevés en 2013, mais…

Béjaïa : Hygiène du milieu et enlèvement des ordures

170 695 tonnes de déchets enlevés en 2013, mais…

1391

La majorité des routes de la wilaya de Béjaïa, notamment celles qui mènent vers les villages de la Kabylie profonde, sont jalonnées par des décharges sauvages qui empestent l’atmosphère et incommodent les habitants de ces régions et surtout le visiteur qui part à la découverte des villages ancestraux. Çà et là à distance presque régulière, les usagers de ces routes sont souvent agressés par la vue d’amoncellements de déchets nauséabonds, qui dégringolent des hauteurs ou s’élèvent des bas-côtés. Ces montagnes d’ordures, quand les services concernés les incinèrent pour en diminuer le volume, les fumées désagréables qui s’en dégagent s’attaquent directement au nez et aux yeux. Durant l’année 2013, dans le cadre de l’hygiène du milieu et l’enlèvement des ordures ménagères et des déchets solides, le secteur de l’environnement a recensé dans la wilaya, 548 décharges sauvages et 338 autres points noirs. Durant la même année, les mêmes services de l’environnement ont éradiqué 258 de ces décharges sauvages et 143 autres points noirs. Environ 51 points noirs au niveau des cimetières sur les 135 recensés et 24 autres au niveau des oueds sur les 79 dénombrés ont été éliminés. Pas moins de 170 695 tonnes de déchets ont été enlevées. Les services de l’environnement notent que cette opération a été réalisée grâce à la mobilisation de 6148 agents appartenant aux communes et aux autres directions et établissements publics comme la DAS, la DTP, la DRE, la DUC, la DLEP, l’OPGI et l’ONA entre autres. S’agissant de l’opération de ramassages des déchets de matière plastique (sachets et autres bidons), le rapport des services concernés indique que cette opération, financée sur le fonds pour l’environnement et la dépollution (FEDEP) à hauteur de 3 millions de DA, a porté sur le nettoyage de 11 sites naturels et de 4 accès routiers nationaux de la commune de Béjaïa. Pour ce qui est de l’inspection des huileries, le document souligne que, durant l’année 2013, les services de l’environnement ont effectué plusieurs inspections sur le terrain pour constater l’état des rejets finaux des bassins de décantation des 468 unités de trituration et de presse d’olives.

B. Mouhoub