Accueil Dossier Ath Boucherit sans eau depuis plus de 2 semaines

Souk El Tenine Le projet d’un réservoir bloqué par une opposition

Ath Boucherit sans eau depuis plus de 2 semaines

1905

Les citoyens du village d’Ath Boucherit, dans la commune de Souk El Tenine, sont confrontés au problème d’eau depuis plusieurs années. Les habitants de cette localité sont convaincus qu’à moins d’une intervention sérieuse des autorités compétentes, la solution ne sera pas résolue de sitôt.  En effet, alors qu’ils attendaient impatiemment la réalisation d’un château d’eau pour mettre fin aux souffrances de près de 150 familles, voilà qu’ils se retrouvent sans eau depuis plus de deux semaines. Le projet de réalisation d’un château d’eau, à alimenter à partir du village voisin de Lota, date de plus d’une décennie. Entamés au début de l’année 2006, les travaux ont été à maintes reprises, stoppés par certaines oppositions et autres difficultés. Mais depuis près d’une année, c’est le propriétaire de la parcelle de terrain où devait être implanté le dit projet, qui est monté au créneau. Malgré qu’il ait déjà été indemnisé ce dernier exige une revalorisation financière, avancent certains villageois qui rappellent que ce dernier n’aurait pas encore retiré l’argent qui lui a été versé du trésor public. En campant sur sa position, il  prive toute une population d’un projet tant désiré. Face à cet épineux problème, les autorités n’ont trouvé mieux que de demander aux habitants de cette localité de tenter de prendre langue avec l’opposant, issu du même village, pour régler le problème à l’amiable. « Nous ne pouvons pas discuter de revalorisation comme exigée par ce citoyen. C’est aux autorités de le faire. Nous demandons l’achèvement du projet pour régler définitivement le problème d’eau à Ath Boucherit », dira Chérif Khellaf, qui s’est déplacé à notre bureau. Il dira, en substance, que l’ancien château d’eau possède de faibles capacités, lesquelles ne peuvent satisfaire la demande que du quart de la population. Contacté Youcef Rezkini, président de l’APC de Souk El Tenine, reconnaîtra le bien fondé des revendications de ces citoyens. Pour lui, bien que le propriétaire terrien ait été indemnisé il reste que la promesse qui lui a été faite, en 2008, par les services de l’hydraulique, relative au recrutement de son fils, n’a pas été tenue. Le maire de Souk El Tenine dira, toutefois, avoir saisi le wali et les services de l’ADE pour la tenue de cette promesse. En attendant la réalisation de ce deuxième château d’eau, conditionnée par la levée des contraintes, les services de la mairie et ceux de l’hydraulique prévoient d’alimenter les  foyers à partir du premier château d’eau, doté d’une station de reprise. Plus explicite, le maire dira que le projet retenu pour régler le problème d’eau à Ath Boucherit est, en réalité la réalisation de deux châteaux d’eau, dont l’un doté d’une station de reprise pour alimenter le deuxième, car, pour le moment, ils sont alimentés, provisoirement, d’Ighil Foughal.  Le grand village d’Ath Boucherit est constitué de plusieurs quartiers, dont Tarka, Ahanou, Bachra, Alekta et Aberrane Ouassas. Il est situé entre les deux autres grands villages de la commune de Souk El Tenine, Louasta et Lota en l’occurrence.              

A. Gana