Accueil Dossier Béjaïa : Les adjoints d’éducation observent une journée de protestation

Béjaïa : Les adjoints d’éducation observent une journée de protestation

2397

Hier, jour de rentrée scolaire, les adjoints d’éducation étaient majoritairement absents de leur lieu de travail. Dès 9 heures du matin, ils étaient près d’un demi-millier à rejoindre le rassemblement organisé devant le siège de la direction de l’éducation.
Deux heures durant, les adjoints d’éducation ont protesté à l’intérieur de la cour du nouveau siège de la direction de l’éducation demandant le droit à la promotion et la classification de leur corps à la catégorie 10 au lieu de la 7 actuelle. « Alors qu’on attendait la satisfaction de nos principales revendications par les services du ministère de tutelle, voilà qu’ils se limitent à nous décharger de certaines tâches qu’on effectuait auparavant alors qu’elles ne relevaient pas de nos prérogatives » déclarera d’un air dépité Zoubir, adjoint d’éducation depuis un quart de siècle qui avait tenu à être présent à cette journée de protestation.
C’est à l’appel du bureau de wilaya du syndicat de la corporation affilié au syndicat national des travailleurs de l’éducation (SNTE) que les adjoints d’éducation ont répondu présents à cette journée de grève et de protestation qu’ils considèrent comme une première action laquelle sera suivie d’autres à l’avenir si les services concernés ne répondent pas favorablement.
« Cela fait quatre années que le statut particulier a été promulgué et nos actions de protestation n’ont pas eu d’écho en dehors de promesses sans lendemain » dira Laid Hellal, secrétaire général du syndicat qui menacera d’autres actions dans les semaines à venir tout en rappelant que la réunion tenue jeudi passé avec le secrétaire général du ministère n’avait pas donné de résultats.

A. Gana