Accueil Évènement Abdelhakim Hadjar nouveau président

Bouira Assemblée Populaire de Wilaya

Abdelhakim Hadjar nouveau président

2516

L’APW de Bouira a procédé jeudi dernier, lors d’une session extraordinaire convoquée à cet effet, à l’élection de son nouveau président, en remplacement de M. Remili (FLN), lequel a été élu lors des dernières législatives pour siéger, désormais, à l’APN. Ainsi, les élus à l’APW étaient appelés à choisir leur président parmi trois candidats, à savoir Yahia Semah (RND), Slimane Ziane (FLN) et Abdelhakim Hadjar (indépendant), en présence du premier magistrat de la wilaya, en qualité d’ »invité ». L’élection s’est déroulée dans une ambiance jugée  » sereine » par les présents, même si les élus RCD avaient, pour leur grande majorité boycotté cette session. Pour rappel, les élus de ce parti ont pris la décision de boycotter cette élection suite aux résultats des législatives du 10 mai dernier, lesquelles, selon eux, ont été entachées de graves irrégularités. Hormis ce petit  » couac », le quorum requis pour l’organisation du scrutin a été largement atteint. Concernant les modalités de l’élection, les élus ont opté pour le bulletin unique. Suite à cela, et après la suspension de la séance dans le but de préparer le vote, « les tractations de coulisses », ont commencé. Il se murmurait, dans les allés de l’APW, que M. Hadjar Abdelhakim allait  » facilement » l’emporter. Un des élus nous a déclaré en aparté que  » tout avait été ficelé à l’avance! Cette élection n’est qu’une simple formalité pour Hadjar ». Par la suite, et à l’issue du 1er vote, deux candidats ont été retenus pour le second tour, Semah Yahia (13 voix) et Hadjar Abdelhakim (11 voix). Quant au troisième, Ziane Slimane, il a été éliminé (10 voix seulement). À l’issue du second tour, les « spéculations » d’avant vote se sont avérées justes. En effet, M. Hadjar l’a largement emporté avec 6 voix d’écart (20 contre 14). À l’annonce des résultats par le P/APW par intérim, M. Bakiri Farid, les élus présents se lançaient des regards « complices ». À ce sujet, un élu nous a fait une petite confidence : « Hadjar a conclu des alliances avec le FFS et le MSP, de plus, il est connu pour être un homme de consensus. De ce fait, il était tout naturel qu’il passe! ». Enfin, dans son discours d’investiture, le nouveau P/APW s’est dit « prêt à travailler avec tous les élus, sans exception, dans l’intérêt de la wilaya et des citoyens ».

Ramdane B.