Accueil Évènement 11 postulants déclarés

Présidentielle du 12 décembre

11 postulants déclarés

147

Onze postulants à la candidature pour l’élection présidentielle du 12 décembre prochain ont retiré, jusqu’à jeudi soir, les formulaires de souscription de signatures individuelles, a indiqué à l’APS le chargé de Communication au niveau de l’Autorité nationale indépendante des élections, Ali Draâ. «Parmi ces postulants à la candidature pour la présidentielle du 12 décembre, figurent des représentants de partis et des indépendants».

Il s’agit d’Ali Benflis, président de Talae El Houriyyat, pour ce qui est des responsables de partis politiques, et de Mohamed-Lamine Hedjadj, Saïd Grine, Rachid Ben Zaïm, Abderraouf Aïb, Melouka Aous, Hakim Hemmadi, Hamid Touahri, Messaoud Bakir, Mourad Arroudj, Bourahla Ali, entre autre, pour ce qui est des postulants libres, rapporte le site Ennahar on line. Ce dernier souligne qu’un postulant, ayant déclaré ne pas être titulaire d’un diplôme universitaire, s’est vu refuser la remise des formulaires par l’ANIE. La nouvelle loi organique relative au régime électoral stipule que tout candidat à l’élection présidentielle doit présenter une liste comportant au moins cinquante mille (50 000) signatures individuelles, d’électeurs inscrits sur une liste électorale.

Ces signatures doivent être recueillies à travers au moins 25 wilayas. Le nombre minimal des signatures exigées pour chacune des wilayas ne saurait être inférieur à 1200. Le candidat à la Présidence de la République doit déposer une demande d’enregistrement auprès du président de cette Autorité, selon cette nouvelle loi exigeant du candidat de joindre à son dossier de candidature, qui doit être déposé par lui-même auprès de l’instance, plusieurs documents dont un diplôme universitaire ou un diplôme équivalent et un certificat de nationalité algérienne d’origine.

M. A. T.