Accueil Évènement “On procèdera à la réquisition par la force publique”

Béjaïa Le wali avertit ceux qui s’opposent au passage du réseau du gaz de ville

“On procèdera à la réquisition par la force publique”

4393

Le wali de Béjaïa, M. Hamou Ahmed Touhami, a décidé d’agir pour mettre fin aux sempiternelles oppositions des citoyens, qui bloquent la réalisation de projets d’intérêt général, au niveau de la wilaya de Béjaïa, tels les raccordements en gaz de ville et l’électrification qui connaissent des retards importants.

En effet, lors de la session extraordinaire de l’APW, tenue mardi dernier, le wali de Béjaïa s’est dit déterminé à en finir avec ce problème d’opposition de certains citoyens, quitte à recourir à la force publique : « Je veux mettre sur la table, le problème des oppositions. Il faut agir ! Nous procèderons à la réquisition par la force publique », a indiqué le wali de Béjaïa, devant les élus de l’APW et les différents directeurs de son exécutif. Le premier magistrat de la wilaya cite comme exemple le cas du projet de raccordement en gaz de ville à l’est de Béjaïa, un projet bloqué par des citoyens à Souk El Tenine : « Cela fait sept ans que cette opposition perdure au niveau de Souk El Tenine, pénalisant ainsi toute une localité en la privant du raccordement au gaz de ville. Nous recourrons à la force publique. Nous devons aller de l’avant », a déclaré le wali qui a reçu l’approbation des élus de l’APW. Un autre problème d’opposition, lié à la réalisation d’une centrale électrique est soulevé dans la commue de Darguina, où des citoyens demandent de nouvelles indemnisations. Le P-DG de la SDE, direction de Béjaïa, a indiqué devant les élus de l’APW que l’entrepreneur en charge de la réalisation du projet a été même menacé de mort s’il ne cessait pas ses travaux. « Nous devons présenter ces gens au tribunal pour blocage de projets de développement », a lancé un élu de l’APW, soutenant la décision prise par le wali de recourir à la force publique dans tout cas d’opposition.

Boualem Slimani