Accueil Évènement 500 malades auscultés et 5 opérations effectuées en deux jours

Sanatorium de Belloua Campagne de dépistage du glaucome

500 malades auscultés et 5 opérations effectuées en deux jours

2325

La campagne de dépistage des maladies ophtalmologiques dans la wilaya de Tizi-Ouzou a permis de repérer 5 cas qui ont nécessité une prise en charge immédiate et une intervention chirurgicale.  En effet, d’après le Pr. Tiar, chef de service Ophtalmologie au CHU de Bab El Oued, venue à la tête de 13 spécialistes au sanatorium de Belloua, sur les hauteurs de la ville des genêts, les 2 journées de dépistage des maladies des yeux, notamment le glaucome, ont permis à pas moins de 500 malades d’être auscultés au service ophtalmologie du sanatorium. Une initiative qui entre dans le cadre du partenariat sanitaire entre les 2 CHU, de Bab El Oued et Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou. Le Pr. Tiar, qui est aussi la présidente de la Société algérienne du Glaucome (SAG), signalera que les malades ont afflué des 4 coins de la wilaya. Ceci, grâce à l’appel lancé à travers les médias, notamment la radio locale, pour informer la population de Tizi-Ouzou de cette opération de dépistage. Le professeur fera remarquer que l’affluence a été si importante qu’elle « a nécessité l’ouverture d’une seconde salle pour contenir les malades, avec le concours de la direction du CHU de Tizi-Ouzou ». Par ailleurs l’opération de dépistage du glaucome a permis à l’équipe de découvrir 5 cas qui ont nécessité un traitement sur place et une intervention chirurgicale en urgence. Une occasion pour l’équipe du service Ophtalmologie du CHU de Bab El Oued de transmettre son savoir-faire, par la pratique, au personnel du même service du CHU de Tizi-Ouzou, but initial de l’opération. Ainsi, la jeune équipe locale a pu suivre, de visu, l’intervention nécessaire pour le traitement du glaucome. Le Pr. Tiar, contactée par nos soins, s’est dite satisfaite du travail accompli lors de son déplacement à Tizi-Ouzou, dans le cadre de ces 2 journées de dépistage. Elle relèvera par la même occasion le soutien et l’aide du Dr. Belkacem, chef du service Ophtalmologie au niveau du sanatorium de Belloua qui est d’ailleurs à l’origine de cette bonne initiative dont ont bénéficié et les malades de la région et le personnel médical. Le Pr. Tiar a tenu par ailleurs à signaler que la maladie du glaucome est silencieuse, «elle ne présente aucun signe particulier qui puisse alerter le malade. Elle ne possède pas de symptômes, comme des douleurs ou des colorations spécifiques. Elle apparaît principalement à partir de l’âge de 40 ans», expliquera-t-elle, soulignant par la même occasion le rôle important du dépistage précoce de cette pathologie des yeux, «qui peut aboutir à une guérison, évitant ainsi la cécité au malade», précisera-t-elle. Il faut rappeler que le glaucome, qui attaque le nerf optique, est une maladie évolutive vers la cécité si elle n’est pas prise en charge à temps. D’après les derniers chiffres relatifs à la prévalence nationale de cette maladie, pas moins de 4,6% de la population est jugée à risque, alors que pas moins de 500 mille personnes sont atteintes de la maladie. A noter que la SAG est une association créée en 2008, son travail se base sur la lutte contre la cécité plus particulièrement contre le glaucome. La campagne de dépistage dans la wilaya de Tizi-Ouzou fait partie du programme national de l’association, « notre objectif est de voir ce qui ce passe sur le territoire national en terme d’évolution de la maladie et d’en faire le suivi », précisera-t-elle.          

T. Ch.