Accueil Évènement “Le gang des Clio” ne sévira plus

“Le gang des Clio” ne sévira plus

2154

Les éléments de la brigade criminelle de la SWPJ de Tizi Ouzou viennent de porter un nouveau coup dur aux réseaux de vol et de trafic de véhicules. Les minutieuses investigations menées par les enquêteurs ont permis, en moins de trois jours de faire tomber l’une des bandes les plus dangereuses de Tizi, celle qui s’est fait connaître en se spécialisant dans le vol des Clio.Tout a commencé dans la soirée du vendredi dernier quand les policiers ont procédé à l’arrestation du dénommé S.T. (26 ans et résidant à Tizi Ouzou) à bord d’une Renault Mégane volée dans la matinée du même jour au niveau du boulevard Stiti, tout près de la gare ferroviaire.Après interrogatoire, S.T a préféré lâcher le morceau. Il avouera aux policiers qu’il fait partie d’un gang composé de cinq éléments qui procédait à des vols qualifiés de voitures en plein centre de Tizi. A la lumière de ses affirmations, les enquêteurs de la brigade criminelle réussissent à mettre la main sur les quatre acolytes du premier suspect, et établissent avec certitude qu’il s’agit bel et bien du fameux “gang des Clio” dont on a beaucoup parlé ces derniers temps dans la ville des Genêts. De fait, les policiers parviennent à récupérer (en sus de la Mégane) trois voitures de marque Renault Clio, dont deux à Tizi Ouzou et une à Boghni.Dans la matinée d’hier, et après expiration des délais de la garde à vue, les cinq membres de la bande ont été présenté devant le parquet de Tizi Ouzou. Il s’agit de T. S. (26 ans résidant à Aïn Zaouia) et A. M. (22 ans et résidant à Tizi Ouzou). Les cinq mis en cause ont comparu devant le procureur de la République pour “association de malfaiteurs, vol qualifiés recel d’objets volés, menace par arme à feu, et coups et blessures volontaires”. Après plusieurs heures d’audition, le procureur décide de mettre les membres du gang sous mandat de dépôt. D’après les informations en notre possessions d’autres éléments de la bande seraient toujours en fuite, ce qui laisse supposer que d’autres véhicules (des Clio certainement) sont toujours en leur possession. L’enquête judiciaire déligentée à cet effet poursuit son cours.

Ahmed B.