Accueil Évènement La réception du nouveau stade renvoyée à 2015

Les travaux ne sont qu’à 32% d’avancement

La réception du nouveau stade renvoyée à 2015

20898

Le nouveau stade de 50 000 places de Tizi-Ouzou tarde à voir le jour. Les  travaux qui ont démarré en mai 2010 ont accumulé retard sur retard. Devant être livré en juillet 2014, le projet ne sera finalement pas achevé avant 2015, de l’avis du premier responsable du secteur au niveau de la wilaya. 

«Probablement au premier trimestre 2015», nous confiait, avant-hier, le directeur de la jeunesse et des sports de la wilaya, M. Abderrahmane Iltache. Selon le DJS, ce projet a pris un mauvais départ et ce en raison de la sous-estimation du coût de sa réalisation qui a été revu à la hausse après avenant.  Il précisera : « ce projet s’est vu transformer d’un stade de 40 000 à celui de 50 000 places. A cela s’ajoutent de nombreuses contraintes, entre autres, la couverture du stade qui n’était pas prévue, le stade d’athlétisme et l’hôtel 04 étoiles. Nous devions prendre en charge l’aménagement de 50 hectares qui sont passés à 72 hectares ! Un grand projet comme celui-ci doit être bien réfléchi à la base, mais ce ne fut vraisemblablement pas le cas. Maintenant, nous sommes en train de subir les conséquences de cette erreur de calcul ».  En effet, l’origine du retard de ce chantier pharaonique incombe à la sous estimation du marché dont l’intitulé était initialement « réalisation d’un stade 50.000 places ouvertes et ses annexes à Tizi-Ouzou », dont le montant confié au groupement FCC CONSTRUCCION. S.A Espagnole et le groupe ETRHB Haddad était de 32.519.638.040,74 DA, pour un délai de réalisation de 30 mois. Avec un avenant de travaux supplémentaires, le délai est passé à 47 mois, donc 17 mois de plus.Le marché est désormais intitulé « Réalisation stade OMS 50.000 places couvertes, stade d’athlétisme, stade de réplique et aménagements extérieurs », dont le coût global de réalisation est désormais de 35.760.000.000,00 DA. Avec réalisation des 50.000 places terrain de football, stade d’athlétisme 6500 places, terrains de répliques, les aménagements extérieurs sur 43 hectares dont un parking de 4000 places, décontamination de la décharge publique de Boukhalfa qui jouxte le projet et un hôtel 04 étoiles de 125 chambres, en partie financé par le projet.

Les entreprises réalisatrices ont eu un dernier avertissement

En ce qui concerne le retard enregistré par les deux entreprises en charge de la réalisation du projet, à savoir le groupe ETRHB Haddad et FCC CONSTRUCCION. S.A Espagnol, il incomberait selon les déclarations du Ministre de la jeunesse et des sports, M Mohamed Tahmi, en marge du ‘’forum sport’’ du quotidien national El Moudjahid à des problèmes entre les deux entreprises. « Des problèmes internes, entre les sociétés réalisatrices du projet ont retardé  les travaux, ce qui va par ricochet retarder la réception de ce nouveau stade de Tizi-Ouzou qui était initialement prévu pour avant la fin 2014 », avait déclaré le ministre. Mais les deux entreprises ont finalement trouvé un terrain d’entente. « Le chantier a bénéficié d’une nouvelle organisation en vue de mieux redémarrer. Le taux d’avancement du stade de football est actuellement de 32%, le stade d’athlétisme est à 15%  et 05% pour les aménagements, à savoir le parking, les murs de soutènement, la voirie, les assainissements…etc.  Les deux entreprises en charge du projet, à savoir le groupe ETRHB Haddad et FCC CONSTRUCCION. S.A,  se chargeront respectivement de la réalisation du stade d’athlétisme et des aménagements et de la réalisation du stade 50.000 places. « A un moment donné elles travaillaient ensemble. Puis elles ont marqué un temps mort pour faire le point et les comptes. Et c’est pour cela qu’il y a eu une baisse de régime. Mais le chantier ne s’est jamais arrêté ! Actuellement, le chantier fonctionne avec un effectif de près de 200 personnes, mais celui-ci sera revu à la hausse incessamment », précisera le DJS. « Nous les avons bousculés, M. le wali et moi-même, pour qu’ils s’entendent pour le bien du projet, et ce par le biais d’un écrit, leur signifiant un dernier avertissement avant résiliation du contrat », soulignera M. Iltache. Ce dernier explique que le chantier enregistrait par ailleurs des retards en raison de plusieurs problèmes matériels, notamment le coffrage, le ferraillage, la disponibilité du ciment et de la main d’œuvre. Il avance mieux ces jours-ci, après que toutes les études furent visées et finalisées par le CTT (le contrôle technique), y compris pour la toiture et les aménagements. 

A propos du programme quinquennal2015 – 2020

Les services de la jeunesse et des sports de la wilaya de Tizi-Ouzou ont tracé un programme quinquennal 2015/2020 très ambitieux, qui comprend la réalisation d’une piscine, une maison de jeunes, une auberge, une salle omnisport et un stade en gazon synthétique, dans les 21 chefs-lieux de daïras, et 52 aires de jeux en gazon synthétiques dans les 67 communes de la wilaya. Pour ce qui est du chef-lieu de la wilaya de Tizi-Ouzou, il est prévu la transformation de l’actuel office des établissements de jeunes ODJ en complexe sportif de proximité. Un centre de médecine du sport et une unité de récupération et trois salles spécialisées. Un planétarium est également prévu au niveau de la nouvelle ville de Tizi-Ouzou, ainsi qu’un complexe sportif de proximité une maison de jeunes, une salle omnisport, une auberge de jeunesse et des terrains de football en gazon synthétique. Quatre bases nautiques à Iflissen, Tigzirt, Azeffoun et Aït Chafâa, ainsi qu’un centre équestre et de tir sportif à Bouzeguène. Ce programme inclut la réhabilitation des maisons de jeunes et des établissements de la jeunesse et des sports. Au total, (75) établissements sont à rétablir et à aménager sur une durée de cinq années. 

Karima Talis