Accueil Évènement Les 15 villages de Berkouka en colère

Maâtkas Sièges de daïra et d’APC fermés et route bloquée

Les 15 villages de Berkouka en colère

3075

Les habitants des 15 villages de Berkouka, relevant de la commune de Maâtkas, au sud du chef-lieu de la wilaya de Tizi-Ouzou, sont en colère. 

En effet, des centaines de villageois ont procédé depuis hier matin, au blocage du CW147 par différents objets hétéroclites et à la fermeture du siège de l’APC et celui de la daïra. Le représentant des villageois que nous avons rencontré dira : « Nos conditions de vie, à travers les grappes de villages de Berkouka qui totalisent plus de 15 000 habitants, sont insupportables. Nous sommes, malheureusement, obligés de fermer la route et les sièges de daïra et de commune pour faire aboutir nos revendications par les services de la wilaya. C’est la troisième fois, depuis 2011, que nous protestons, mais nous ne voyons rien venir. » Dans leur plateforme de revendications, les rédacteurs demandent, entre autres, le revêtement des routes, l’amélioration de la distribution de l’eau potable qui se fait rare hiver comme été la réalisation d’une nouvelle chaîne d’AEP, le raccordement au gaz naturel, l’extension du réseau de l’électricité des quotas plus important de l’auto construction et la réalisation d’un réseau de la téléphonie fixe. Les citoyens exigent aussi dans leur plateforme de revendications le départ du subdivisionnaire de l’hydraulique qu’il accuse d’être responsable de la situation actuelle. Le maire de Maâtkas que nous avons joint par téléphone, nous dira : « Je ne peux rien dire pour le moment. Nous attendons une délégation de wilaya pour organiser une réunion avec les protestataires et tenter d’engager un dialogue pour trouver des solutions ». à la mi journée, le CW147 demeure toujours bloqué et les sièges de l’APC et de daïra fermés.

         

Hocine T.