Accueil Évènement Un riche programme au menu

Tizi-Ouzou : Coup d’envoi demain de la 9ème édition du Festival arabo-africain de danse folklorique

Un riche programme au menu

3007

Le coup d’envoi officiel de la 9ème édition du Festival arabo-africain de danse folklorique aura lieu dans l’après-midi de demain, à la maison de la culture Mouloud Mammeri, en présence des autorités locales.

Le spectacle d’ouverture sera animé par la troupe de Palestine. Il sera suivi de la présentation de toutes les troupes participantes, avant qu’une parade ne sillonne plusieurs quartiers de la ville. Durant les cinq jours que durera le festival, le hall de la maison de la culture de la ville des genêts accueillera une exposition permanente, retraçant les différentes éditions du festival qui a démarré en 2007. Le public pourra y visiter un stand consacré à la Turquie, le pays mis à l’honneur de cette 9eme édition. Au musée de la ville et à la salle Zmirli, il y aura une riche exposition sous le thème « Tizi-Ouzou, terre d’une permanence millénaire », ainsi qu’un marché du festival où seront proposés à la vente des bijoux, des tapis, de la poterie et autres sculptures en bois. Au programme également une exposition d’œuvres d’art conçues par les élèves de l’école régionale des beaux arts d’Azazga. Au niveau du jardin de la maison de la culture, le public pourra admirer une maison témoin de l’architecture traditionnelle et du savoir-faire local. Sera installée également une Kheima de la wilaya de Tamanrasset. Au deuxième jour du festival, les organisateurs ont prévu  une journée d’étude  ayant pour thème « La danse populaire comme vecteur de paix et de rapprochement des peuples : hommage à Nelson Mandela ». L’homme de paix qu’il était disait en effet dans l’un de ses propos : « être libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes, c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres ». Une journée thématique qui se veut surtout un moment de réflexion, un hommage à ce héros qui a œuvré toute sa vie pour la liberté la dignité et la reconnaissance des peuples dans leurs diversités. A la grande salle de la maison de la culture, les troupes de danse  de la Jordanie, de Côte D’Ivoire et de la wilaya de Tlemcen égayeront le public. Au théâtre Kateb Yacine, il y aura, dans la soirée, un spectacle de danse avec les troupes du Liban, du Sénégal et de la wilaya de Khenchela. Notons par ailleurs que des spectacles sont programmés à Azeffoun, Tigzirt, Boumerdès et Azazga avec les différentes troupes, dont celle de Palestine, de Tunisie, du Benin, du Burkina Faso, du Liban et du Sénégal, ainsi que plusieurs troupes nationales venues de Tindouf, Khenchela et différentes autres wilayas. Le vendredi, la maison de la culture accueillera les troupes de Tunisie, de Turquie, de Tindouf et d’Imsouhal, suivies  de chants interprétés par Djamawi Africa. Le Theatre Kateb Yacine  abritera  les spectacles des  troupes de France Immigration, du Tchad et de Mostaganem. Pour la journée du Samedi,  trois troupes de danse,  venues du  Soudan, d’Espagne et de la wilaya de Tamanrasset seront au rendez-vous à la maison de la culture Mouloud Mammeri.  De même qu’à  Tigzirt, Boumerdès, Azazga et Azeffoun, les troupes de France, de Tlemcen, du Bukina Faso, de Ghardaïa, du Benin, d’Imsouhal, du Mali, d’El Bayedh, de Palestine, sont produiront.  Pour la journée de clôture, une cérémonie est prévue au théâtre Kateb Yacine. Et pour terminer en beauté un gala artistique, en soirée, sera animé par Majid Soula et Djamel Allam, à la maison de la culture Mouloud Mammeri.

A.G