Accueil Évènement La règle des 49/51 maintenue

La règle des 49/51 maintenue

2277

A propos de la règle des 49/51, qui oblige les intérêts algériens à être majoritaires dans tout projet d’investissement impliquant les étrangers, Abdelmalek Sellal a fait savoir qu’elle ne connaîtra pas de grands changements en dépit du fait qu’il ait été question d’un assouplissement. Ce qui est certain, c’est que les amendements apportés, avant-hier, par le Premier ministre « ne toucheront pas les grands principes sur l’investissement comme la règle des 49/51% », a-t-il assuré lors de son intervention à l’ouverture des travaux de la 17e tripartite. De son côté le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdessalam Bouchouareb, a été encore plus loin en avançant que « la règle des 49/51 sera maintenue et renforcée puisqu’elle sera élargie au commerce de gros et de détail ». Ainsi, M. Bouchouareb a démenti certaines informations rapportées par la presse, selon lesquelles l’Algérie pourrait supprimer cette règle dans les secteurs non stratégiques. « Cette mesure a été rendue nécessaire par le besoin de venir en aide aux secteurs fragilisés, voire effondrés par la concurrence des produits importés comme celui de la manufacture », a-t-il tenu à justifier.

F.Z