Accueil Évènement L'accès à l'université bloqué

Boumerdès : Des étudiants recalés réclament la révision des critères de passage aux paliers supérieurs

L'accès à l'université bloqué

2172

La plupart des facultés de l’université M’hamed Bougara de Boumerdès, y compris celles de l’annexe de Boudouaou, sont à l’arrêt depuis dimanche dernier. En effet, des groupes d’étudiants, agissant sous le parrainage de l’Union générale des étudiants libres, ont bloqué hier et avant hier, l’accès aux différents départements de cette université. Au niveau de la faculté des sciences de l’ingéniorat (ex- INIM), les protestataires réclamaient principalement à l’administration de réviser la moyenne de passage à un palier supérieur, en la rabaissant jusqu’à 8/20. La même revendication a été formulée, lors de cette manifestation, par des étudiants en deuxième année de sciences et génie des matériaux qui, eux, exigent le rachat, en évoquant les difficultés d’assimilation de leurs cours. Les grévistes de l’institut de l’informatique critiquent, eux aussi, le système L.M.D qui impose, pour leur filière, l’obtention de la note de 10/20 dans toutes unités fondamentales, pour leur passage. « La plupart d’entre nous vont encore refaire l’année, ou risquent de changer de branche », diront certains d’entre eux. Un responsable de cette institution universitaire a tenu de souligner, hier, que le rachat, avec des notes inférieures à 9.30, est anti-pédagogique, donc inacceptable. Ainsi, les facultés demeuraient encore à l’arrêt, hier après-midi, tant au campus nord du chef-lieu de la wilaya de Boumerdès qu’à l’annexe de l’université locale M’hamed Bougara. L’ année universitaire 2014-2015 y est, hélas, déjà perturbée d’autant que les cours n’ont pas repris dans la faculté des langues étrangères, pour des causes non encore clarifiées.

Salim Haddou .