Accueil Évènement Dîner ramadhanèsque au profit de 1 000 orphelins et veuves

Souk El-Tenine En présence de la présidente du CRA, Mme Saïda Benhabiles

Dîner ramadhanèsque au profit de 1 000 orphelins et veuves

2762

Vendredi dernier, à l’occasion de Leilat el-Kadr, un dîner de bienfaisance a été organisé par «l’association Soummam au soin de l’orphelin» au camp de vacances «Anissa Tour» de la commine de Souk el-Tenine, et ce au profit de 1 000 orphelins et veuves. Pour cet événement, 14 associations de Béjaïa, Sétif et M’sila ont été conviées à participer. 923 veuves et orphelins, dont 809 de la wilaya de Béjaïa, ont pris part à ce dîner en présence du wali de Béjaïa, M. Ouled Salah Zitouni, de la présidente du Croissant rouge algérien, Mme Saïda Benhabiles, du P/APC de Souk el-Tenine, M. Youcef Zekrini, du DAS, du directeur des affaires religieuses, du chef de daïra et du chef de sûreté de la même daïra. 110 bénévoles (hommes et femmes) se sont relayés durant toute la journée pour organiser, distraire et préparer les différents plats qui ont été servis à tables au moment de la rupture du jeûne. Les denrées alimentaires utilisées, d’une valeur marchande de 100 millions de centimes, ont été réunis grâce aux dons de personnes anonymes et de quelques industriels de la région. Le CRA, de son côté s’est porté volontaire pour permettre à ces orphelins et veuves d’avoir des vêtements neufs. Pour cela, il avait choisi, selon le secrétaire général de l’association, M. Lamine Tilloul, de distribuer des enveloppes contenant chacune une somme de 4 000 DA. Au moment de l’appel à la rupture du jeûne, tous les convives s’étaient attablés pour déguster les plats préparés par les bénévoles et les membres de l’association Soummam. À la fin du dîner, le wali et Mme Benhabiles ont prit la parole pour souhaiter la bienvenue à tout le monde et remercier toux ceux qui ont rendu cette opération possible. À souligner qu’à l’occasion de cet événement, plusieurs activités culturelles et ludiques ont été organisées par différentes troupes, pour distraire les centaines d’enfants présents. À travers cette activité l’association Soummam, récemment créée, a voulu se faire connaître à travers tout le territoire national en vue d’étendre ses activités pour toucher le plus grand nombre d’orphelins vivant dans une situation précaire.

Saïd M.