Accueil Évènement «Le taux de criminalité a baissé !»

Retour sur le bilan de la sûreté de wilaya

«Le taux de criminalité a baissé !»

2052

Un point de presse a été animé par le chef de service de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de Tizi-Ouzou et le chef de service de la sécurité publique jeudi dernier au niveau de la sûreté de wilaya de Tizi-Ouzou.

D’emblée, le commissaire de police Belaid Yacine était catégorique concernant le point relatif à l’insécurité qui prévaut au niveau de la wilaya : «Il n’y a pas d’insécurité à Tizi-Ouzou». Il enchaînera en réponse à une question d’un des journalistes présents : «nous n’avons pas, à notre niveau, une grande criminalité et la situation sécuritaire n’est pas alarmante». «Durant le mois de Ramadhan, plus de 500 agents de police, dont des femmes, ont été mobilisés au seul chef-lieu de wilaya, pour permettre aux citoyennes et citoyens de sortir après le ftour pour des veillées qui duraient jusqu’au shour à l’aube», a-t-il souligné avant de relever qu’aucun incident n’a été relevé durant le mois sacré écoulé hormis deux crimes à l’arme blanche. Les conférenciers ont également présenté lors de ce point de presse le bilan d’activité des différents services de la sûreté de wilaya de Tizi-Ouzou. Ainsi, au chapitre «crimes et délits contre les personnes, 134 affaires ont été traitées. Pas moins de 172 personnes y ont été impliquées et présentées au parquet, dont 30 femmes parmi lesquelles on dénombre 03 mineures. 14 d’entre ces accusés ont été placés en détention préventive. Au chapitre «crimes et délits contre les biens», le bilan ressort 43 affaires traitées où 50 personnes impliquées et présentées au parquet dont 45 hommes, 04 femmes et 01 mineur. 11 d’entre elles ont été placées en détention préventive. Le même bilan fait aussi état de sept (07) affaires liées à l’attente aux bonnes mœurs. 18 hommes et 10 femmes y ont été impliqués et présentés au parquet, dont 16 ont été mis en détention préventive. Au chapitre «crimes et délits contre la chose publique», les services de la PJ ont traité 47 affaires dans lesquelles 41 personnes étaient impliquées dont 8 étrangers. Six (06) affaires ont été traitées au volet «infractions économiques et financières» dans lesquelles 06 hommes sont impliqués et dont les dossiers sont transmis à la justice. 15 personnes sont impliquées dans les 12 affaires traitées au volet «infraction à la législation des stupéfiants et substances psychotropes», dont 8 sont placées en détention préventive. Au volet «criminalité urbaine : opération coups de poing), la PJ a traité durant ce mois de Ramadhan, 305 affaires. Ces opérations ont été exécutées à travers 318 points ciblés et connus des services de police. 2 290 personnes ont été appréhendées dont 03 femmes, 05 mineurs et 02 étrangers. 37 personnes ont été présentées au parquet dont 12 mises en détention préventive. Le service de la sécurité publique fait état de 347 retraits de permis de conduire. Le même service a enregistré 32 accidents causant 01 décès et 41 blessés. Les conférenciers se sont réjoui de la baisse du taux de criminalité durant ce mois sacré comparativement à celui de l’année dernière.

A. T.