Accueil Évènement Bedoui constate les dégâts et rassure les sinistrés

Feux de forêts - En visite avant-hier à Béjaïa

Bedoui constate les dégâts et rassure les sinistrés

2411

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, s’est rendu, avant-hier, dans la wilaya de Béjaïa, particulièrement affectée par les feux de forêts depuis le début de la saison estivale.

Sur place il a eu à constater de visu l’ampleur des dégâts occasionnés, soutenir les sapeurs pompiers restés aux fronts et rassurer les populations sinistrées. Accompagnée d’une forte délégation ministérielle, des autorités de wilaya et des élus locaux, le ministre s’est déplacé dès son arrivée à Béjaïa dans la commune de Toudja, la plus touchée par les incendies ravageurs, avec plus de 1 300 hectares de couvert végétal partis en fumée ces dernières 48 heures. M. Bedoui a tenu d’emblée à rendre un vibrant hommage aux unités de la Protection civile, aux éléments de la conservation des forêts, et aux populations locales qui leur ont prêté main-forte dans la lutte contre ces feux de forêts. «Je rends un grand hommage aux citoyens de la région, qui ont fait preuve d’un haut niveau de conscience pour avoir porté main-forte aux éléments de la Protection civile et de la conservation des forêts dans le lutte contre les incendies ravageurs, en vue de préserver les biens privés et publics», a indiqué M. Bedoui, qui a écouté attentivement les rapports présentés par la Protection civile et la direction des forêts sur les énormes pertes que les incendies ont causées dans la wilaya. Au total, plus de 5 500 hectares de végétation ont été ravagés par les flammes depuis le 1er juin dernier. Rien que pour ces quatre derniers jours, le bilan de la protection civile de Béjaïa a fait état de 1 758 hectares de couvert végétal ravagés par 126 incendies recensés. Le ministre a réitéré, hier, la volonté de l’Etat d’indemniser les sinistrés de ces incendies. «La spécificité de la wilaya de Béjaïa est que 50% du patrimoine forestier relève du domaine privé. Je voudrais rassurer les sinistrés ayant essuyé des pertes suite à ces incendies que les pouvoirs publics vont les indemniser, conformément aux instructions du président de la République», a affirmé le ministre, tout en précisant que les indemnisations interviendront après les conclusions des enquêtes des services concernés.

Une seconde visite au programme prochainement

«L’indemnisation se fera après l’achèvement des enquêtes de terrain, que la gendarmerie et les services de sécurité sont en train d’effectuer. Seulement les citoyens méritants, c’est-à-dire ayant essuyé des pertes, seront indemnisés», a insisté M. Bedoui. Ce dernier a annoncé dans ce sillage que des enquêtes sont en cours pour l’identification et l’arrestation des auteurs des incendies criminels. «Nous allons traduire devant la justice les gens à l’origine d’incendies criminels. Ils répondront de leurs actes et seront traités avec intransigeance par la loi», a-t-il averti. M. Bedoui a déclaré que plusieurs individus impliqués dans le départ de feux de forêts à travers le territoire national ont été déjà arrêtés et traduits en justice. Par ailleurs, l’hôte de la capitale des Hammadites, qui s’est réuni avec le wali de Béjaïa et des élus locaux au siège de la wilaya, a annoncé plusieurs mesures que l’Etat va prendre pour se prémunir à l’avenir contre les feux de forêts. Il s’agit, pour la wilaya de Béjaïa, «de renforcer le dispositif de la Protection civile par des camions citernes et des colonnes mobiles». En outre, le ministre a promis un programme spécial pour l’ouverture de pistes, afin de faciliter l’accès dans les forêts aux éléments de la protection civile en cas d’incendie. Ces mesures, souligne M. Bedoui, concerneront aussi les 13 wilayas fortement touchées par les incendies dans le pays. A noter que pas moins de 1 200 départs de feu ont été enregistrés à travers 13 wilayas depuis le 1er juin dernier. M. Bedoui, qui a été interpellé lors de cette visite par la population locale quant aux multiples problèmes et insuffisances auxquels elle fait face, a promis de revenir à Béjaïa dans les prochains jours, pour prendre en charge concrètement leurs doléances.

Boualem Slimani.