Accueil Évènement Le tronçon Ighzer – Akbou mis en service aujourd’hui

BÉJAÏA Abdelghani Zaalane sur le chantier de la pénétrante

Le tronçon Ighzer – Akbou mis en service aujourd’hui

13968

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane, sera, aujourd’hui, l’hôte de la wilaya de Béjaïa.

En visite de travail et d’inspection des projets inscrits à l’indicatif de son secteur, le ministre aura surtout à mettre en service le deuxième tronçon long de 10 kilomètres, entre Ighzer Amokrane et Akbou, de la pénétrante autoroutière de Béjaïa. La mise en service de ce tronçon va, à coup sûr, désengorger la RN26 dans sa section longeant la ville d’Ighzer Amokrane de bout en bout. D’échéance en échéance, la livraison de ce tronçon a été annoncée dans un premier temps pour le mois de juillet dernier, mais pour des raisons que seuls les responsables locaux et ceux de l’ANA connaissent, elle a été reportée à début octobre. Le retard enregistré dans la mise en service de ce tronçon est d&ucirc,; selon les pouvoirs publics, aux oppositions citoyennes et aux difficultés techniques et géologiques qui ont surgi et freiné l’avancement des travaux du projet de la pénétrante dans son ensemble. Inscrite en 2008, la liaison autoroutière de Béjaïa est toujours au stade de chantier. Seule une section longue de 42 kilomètres a été livrée. Il s’agit de celle reliant Akbou à l’intersection d’Ahnif, point de rencontre avec l’autoroute Est-ouest. Avec l’inauguration de cette deuxième section, la pénétrante de Béjaïa ne sera qu’à moitié achevée, c’est-à-dire 52 kilomètres sur la centaine prévue globalement. Il restera deux autres sections, à savoir celle d’Ouzellaguen à Amizour et, enfin, d’Amizour à Béjaïa. Le ministre des Travaux publics et des Transports aura également à inspecter le projet d’élargissement et de modernisation de la route des Gorges de Kherrata. Il est à rappeler que le consortium d’entreprises (Ouzgün, Cosider et ETRHB) en charge du projet, espère achever entièrement les travaux d’une portion de route longue de 1 600 mètres (englobant le nouveau tunnel achevé) avant la fin de l’année. Abdelghani Zaâlane inspectera aussi l’échangeur des Quatre chemins à Béjaïa. Confié en 2010 à l’ENGOA, les travaux de réalisation de ce projet avancent laborieusement. En visite sur le chantier début septembre, le wali de Béjaïa a sommé l’entreprise en charge du projet d’achever les travaux avant avril 2018. Ce à quoi les responsables de l’entreprise réalisatrice de ce projet ont présenté à l’occasion un planning d’interventions, afin d’avoir une vision claire du projet et rattraper le retard. Au port de Béjaïa, le ministre fera une escale au niveau de la gare maritime avant de faire un saut au port pétrolier, pour inspecter les travaux de confortement du poste P1 et les travaux de rénovation des postes P2 et P3.

F.A.B.