Accueil Évènement Le projet de loi de finances 2019 en débat dès aujourd’hui

APN - Le vote est prévu pour jeudi prochain

Le projet de loi de finances 2019 en débat dès aujourd’hui

1191

Le projet de loi de finances 2019 sera présenté, aujourd’hui, à l’APN, par le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya.

Suite à quoi, les débats seront ouverts en plénière et se poursuivront jusqu’à demain. Le vote des députés interviendra jeudi. Aujourd’hui, la Commission des finances et du budget de l’APN présentera également son rapport avec des propositions de modification ou d’abrogation de certaines dispositions de ce projet de loi. On sait d’ores et déjà que les membres de cette Commission ont annulé une disposition contenue dans ce PLF, introduite dans son article 169 alinéa 4. Ce dernier prévoit de limiter les dépenses publicitaires des entreprises, ce qui ne manquera pas d’altérer sérieusement les rentrées publicitaires des médias, déjà durement écornés par la chute drastique des annonces, notamment du privé. Il est à rappeler que le PLF2019 est confectionné sur la base d’un prix référentiel du pétrole à 50 dollars le baril, et en s’appuyant sur une perspective de croissance de 2,6% et un taux d’inflation de 4,5%. Une légère hausse des recettes a été également constatée dans ce projet de loi comparativement à 2018, puisqu’elles sont estimées à 6 508 milliards de dinars, dont moins d’un tiers (23,9%) seront tirées de la fiscalité pétrolière. A contrario, les dépenses sont revues à la baisse par rapport à l’exercice précédent, pour être estimées à 8 557 milliards de dinars. Néanmoins, le budget de fonctionnement a été chichement doté, en dépit de cette baisse globale dans le chapitre dépenses, puisque plus de 50%, soit 4 954 milliards de dinars, lui sont alloués à titre prévisionnel, avec un léger relèvement pour les transferts sociaux qui se taillent 1 763 milliards de dinars, contre 1 760 milliards de dinars l’an passé. Ces derniers sont répartis, selon le PLF2019, en 445 milliards de dinars destinés au soutien aux familles, tandis que les retraites en auront 290 milliards de dinars, en sus de la dotation de 500 milliards de dinars affectée à la CNR, d’où la décision de revalorisation des pensions de retraites annoncée à partir de 2019. Le budget équipement prévu par ce projet de loi se situe à 6 200 milliards de dinars, dont 2 600 milliards de dinars à affecter en autorisations de programme destinées à de nouveaux projets ou à des réévaluations. Une baisse, comparativement à l’exercice précédent, que les députés devront éplucher, en ce sens que cela traduit un net recul dans les investissements publics de l’Etat.
M. A. T.