Par DDK | 5 Décembre 2018 | 1461 lecture(s)

BOUIRA - Mohamed Hattab, MJS, en visite hier dans la wilaya

La mise en garde sèche au directeur de l’OPOW

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Hattab, était hier l’hôte de la wilaya de Bouira, dans une visite de travail et d’inspection.

Accompagné des autorités civiles et militaires de la wilaya, le ministre a effectué sa première halte au niveau du stade olympique Rabah Bitat. Sur place, le DJS de Bouira, Djamel Djender, a présenté les indicateurs du secteur qu’il dirige depuis 2013. La wilaya compte près de 500 000 jeunes âgés entre 24 et 29 ans, soit plus de 70% de la population.

Le responsable soulignera les projets réalisés depuis son arrivée, à savoir un stade OPOW doté d’une pelouse en gazon naturel, 13 terrains en tartan synthétique, 7 salles OMS, 10 piscines olympiques dont deux de proximité, 12 maisons de jeunes, 19 CSP et un camp de jeunes. Le secteur, expliquera le DJS, compte 34 activités sportives pratiquées réparties sur 269 clubs sportifs amateurs agrémentés, 24 ligues sportives de wilaya, dont quatre créées en 2018 qui comptent 9 793 adhérents et 8 ligues communales avec 25 000 adhérents, ainsi que quatre clubs de handisports.

Le DJS fera état de cent millions de dinars attribuées dans le cadre du fonds de wilaya, dont 40% ont été attribués au secteur sport, notamment le football, dont les frais d’engagements sont pris en charge par la wilaya. A ce sujet, le ministre Hattab exhortera le DJS de ne pas soutenir qu’une discipline sportive et de faire un effort pour accompagner les autres disciplines. «Nous avons pendant longtemps investi dans le béton, il est temps d’investir dans l’humain», insistera Hattab, qui ajoutera : «Il est temps d’investir dans les jeunes, de les accompagner, c’est notre rôle à tous, il faut les impliquer dans les projets, leur accorder davantage de considération».

A cet effet, le ministre annoncera la tenue en janvier prochain d’une rencontre nationale qui sera placée sous l’égide du président de la République avec comme intitulé «Penser avec les jeunes». Il expliquera que l’objectif «est de mieux voir les ambitions et perspectives de nos jeunes et faire d’eux des citoyens actifs et utiles à leur pays». Concernant la réception des nouveaux stades, Hattab dira qu’il faudrait d’abord terminer les travaux de réhabilitation des 12 stades oubliés, à l’instar du stade de Rouiba, Mostaganem, Aïn M’lila, Annaba, etc. Certains sont en effet fermés depuis 14 ans. «Des stades fermés, alors que plusieurs clubs sont SDF», regrettera-t-il.

Concernant le stade OPOW de Bouira fermé lui aussi depuis une décennie, il donnera des instructions pour l’envoi d’une commission pour la vérification de l’état de la pelouse avec éventuellement l’envoi d’une équipe expérimentée pour sa réfection, ainsi qu’une commission d’homologation. Pour rappel, l’OPOW Rabah Bitat est fermé depuis 2008. Il a bénéficié de plusieurs travaux, comme la pose de la toiture au niveau de la tribune officielle, la réhabilitation des vestiaires et l’extension des tribunes avec la réalisation de 5000 places, dont les travaux touchent à leur fin. Il ne reste que les sous-gradins, où sont prévus les travaux de réalisation d’une salle polyvalente, d’une autre d’aérobic et d’un bloc administratif.

Le MJS procédera par la suite à la remise d’équipements et matériel pédagogique au profit de deux clubs, l’E Sour el Ghozlane qui évolue en division Inter-régions et l’ES Bir Ghbalou régionale II, les deux clubs occupent la première place dans leurs championnats respectifs. Par ailleurs, Hattab s’est montré très désappointé lorsqu’un responsable de la section féminine d’athlétisme du club OM Bouira lui fait part de la fermeture par le directeur de l’OPOW des vestiaires, obligeant les athlètes (filles) à se changer derrière les gradins. «Si ces propos sont confirmés, le directeur de l’OPOW n’a plus rien à faire ici», dira-t-il.

Le MJS assistera ensuite à la présentation du projet de réalisation de 11 stades de proximité à travers la ville de Bouira, 3 à réaménager, 7 à réhabiliter, ainsi qu’une aire de jeu. Il visitera par la suite le projet de réalisation du mini-complexe sportif sis au niveau du lycée Mira dont les travaux, qui arrivent à terme, ont coûté la bagatelle de près de 90 millions de dinars. Au niveau de l’ODEJ, Hattab donnera le coup d’envoi d’une excursion sur Tikjda au profit d’enfants handicapés (sourds et muets).

Il procédera par la suite à l’inauguration de l’auberge de jeunes Moudjahid Ghani Mohamed avant de prendre part à la cérémonie de signature de conventions de coopération entre l’ODEJ de Bouira et ceux de Biskra et Béjaïa, ainsi que la remise d’équipements sportifs aux établissements spécialisées de l’action sociale. Ensuite, le cortège s’est dirigé vers Haizer, où le MJS a inspecté les travaux de réhabilitation de la piscine semi-olympique de la ville, avant de terminer sa visite en se rendant à Tilesdit (Bechloul) pour contrôler les travaux de réhabilitation d’un camp de jeunes.

M’hena A.

5.00