Accueil Évènement Notre économie se porte mieux

Notre économie se porte mieux

3184

“L’embellie financière qui a marqué la conjoncture économique au premier semestre (2004, Ndlr) a permis de consolider durablement les équilibres macro-économiques… Après les bonnes performances de l’année 2003, les perspectives de croissance pour l’année en cours semblent suivre la même trajectoire…”. C’est un extrait du rapport de conjoncture économique et sociale du premier semestre 2004, établi par le Conseil national économique et social et qui sera présenté lors de la 25e session plénière du Cnes, qui se tiendra au Palais des nations les 7 et 8 du mois en cours.Le rapport note, néanmoins, que “notre économie se porte sans doute mieux mais ne se porte pas encore bien, en dépit des efforts déployés par les pouvoirs publics”. L’annonce d’un plan de consolidation de la croissance économique, souligne ledit rapport, constitue un moment important de la conjoncture du premier semestre. Le Cnes revient également dans son rapport sur la viabilité qualifiée, d’“exceptionnelle” de la balance des paiements avec l’allégement du poids de la dette extérieure et l’accumulation des réserves de change qui avoisineront, selon le ministre des Finances, 40 milliards à fin 2004.L’institution de Mohammed Salah Mentouri note également le crédit appréciable sur de multiples plans, dont l’Algérie bénéficie avec “une ouverture de plus en plus grande à l’international”. En revanche, lit-on dans ce texte, les défauts de stratégie dans la conduite des politiques publiques de répartition et d’investissement sont accompagnés d’une montée en puissance des revendications sociales mues par de multiples effets d’annonce. Il ajoute à cela que “peu de progrès ont été enregistrés dans les réformes économiques malgré l’urgence des situations face à la mondialisation qui n’est plus une donnée théorique”. Nous y reviendrons avec plus de détails.Outre le projet de rapport relatif à la conjoncture économique et sociale du premier semestre 2004, d’autres projets d’étude et de rapport seront présentés et débattus lors de cette plénière : “Economie de la connaissance”, “La femme et le marché du travail”, “Le 5e rapport national sur le développement humain : objectifs du millénaire pour le développement, réalisations et perspectives”, “La politique de la route : enjeux et défis pour le développement”. A l’issue de la 2e journée des travaux, interviendra le vote des rapports par l’assemblée plénière.

Elias Ben.