Accueil Évènement L’épouse et deux proches de Moumen Khalifa arrêtés à Paris

L’épouse et deux proches de Moumen Khalifa arrêtés à Paris

3924

Il s’agit de Nadia Amirouchane, son épouse, Ghazi Kebbache, son oncle et ancien directeur général de Khalifa Bank et Khalifa Construction, et Mohammed Nanouche, ex-directeur général-adjoint de la même banque. Ils ont été placés sous mandat de dépôt provisoire.

Il faut préciser que leur arrestation par la police française est intervenue après la délivrance par la justice algérienne de mandats d’arrêt internationaux.

Ces trois proches de l’ancien golden boy d’Alger, en cavale après la faillite de la Khalifa Bank, ont été condamnés par la justice algérienne, respectivement à dix ans de prison pour la première et vingt ans pour les deux autres, et ce, pour des faits « d’association de malfaiteurs et d’escroquerie ». En attendant leur probable extradition vers l’Algérie, laquelle aura une période de trente jours pour formuler sa demande d’extradition, la justice française aura à statuer dans les prochain jours sur leur éventuel placement en détention. A la tête d’un empire financier colossal, Moumen Khalifa est, rappelons-le, tombé de haut après l’effondrement brutal de sa banque en 2003.

De graves griefs sont retenus à son encontre notamment l’association de malfaiteurs, la corruption, l’abus de confiance, le faux et l’escroquerie. L’Algérie, qui a formulé une demande d’extradition auprès de la Grande-Bretagne, peine à voir l’ancien milliardaire algérien échouer entre les mains de la justice algérienne. Cependant ses démêlés judiciaires ne sont pas prêts de s’estomper puisqu’il a été interpellé au début du mois de mars pour « blanchiment d’argent », avant d’être remis en liberté sous caution. Par ailleurs, la France se mêle de la partie et demande, elle aussi, l’extradition de Moumen Khalifa, en mars dernier en vertu d’un mandat d’arrêt international, lequel mandat a débouché à sa mise sous écrou en Grande-Bretagne.

H. Lam