Accueil Évènement Après les résultats des examens, l’heure est à l’évaluation

Après les résultats des examens, l’heure est à l’évaluation

2679

Après avoir rendu publics les résultats des deux examens, à savoir ceux de la 6e année primaire et du brevet d’enseignement moyen (BEM), place maintenant aux analyses et à l’évaluation de ces résultats par le ministère de tutelle. C’est ainsi que Boubeker Khaldi, secrétaire général du ministère de l’Education nationale, assisté par les directeurs centraux du département de Benbouzid, a dressé un tableau des plus exhaustifs sur la suite des compositions, et d’une manière générale des autres examens et de la rentrée scolaire 2008/2009, lors d’un point de presse organisé au niveau du ministère de l’Education.

A cet effet, la Direction de l’évaluation, de l’orientation et de la communication, représentée par son directeur, a présenté un bref aperçu des résultats du BEM d’un côté et du passage ou de l’admission de l’autre côté. En sus, des classements tant au niveau national que wilayal ont été effectués afin, disent-ils de se renseigner sur les manques et les carences cumulés durant l’année écoulée, et par de-là même prendre les mesures nécessaires pour y remédier. Il est à noter que sur les 570 292 candidats qui se sont présentés à l’examen du BEM en juin 2008, 273 337 d’entre eux ont réussi à cet examen, ce qui donne un taux de réussite de 47,93%. Parlant du genre, 59,55% émanent de la gent féminine contre 40,45% de la gent masculine, nous fait-on savoir du côté du ministère. Par conséquent, le taux de réussite à l’examen du BEM enregistré par les filles est meilleur que celui des garçons de 19,10 points.

Constatons par ailleurs que les résultats enregistrés cette année sont meilleurs que ceux de l’année 2007, une progression de 3,93 points est à signaler, sans oublier que les deux promotion de 2007 et 2008 sont en effet celles de la réforme.

Selon les responsables du ministère de l’éducation nationale, et depuis que la machine de la réforme est enclenchée, la tendance va en progressant. Aussi le taux de cette année a avancé de 4 point par rapport à l’année écoulée.

Dans un autre contexte, celui de la dispersion des taux de réussite au BEM par wilaya, les résultats ont fait que Sidi Bel Abbès enregistre le taux de réussite le plus élevé avec 70,79%, et comme à l’accoutumée Tamanrasset qui est une wilaya de l’extrême sud du pays, a amassé un taux de 15,12%. Dans l’ensemble 34 wilayas ont amélioré leurs taux par rapport à celui de l’année passée.

Quant aux admissions au palier secondaire, celui-ci a atteint 64,44% des élèves de 4e AM, ce qui donne en termes de chiffres 367 477 sur 570 292 admis en 1ère année secondaire.

Par ailleurs, le taux de réussite à l’examen de 6e est enregistré dans les régions de l’est du pays, alors que la région de l’Ouest a raflé la mise dans ceux du BEM.

En outre, les élèves de 6e année, et dans le cadre du nouveau système auront tous leur billets d’accès en classe supérieure, à savoir l’enseignement moyen.

Reste à savoir, et ce dès aujourd’hui, la moisson de l’examen du baccalauréat, laquelle demeure la seule clé pour l’université afin d’évaluer d’une manière globale les retombées de la réforme du système éducatif.

Lounis Melbouci