Accueil Évènement Bouira Chef-lieu : Un lycée en cours de réalisation, un autre opérationnel...

Bouira Chef-lieu : Un lycée en cours de réalisation, un autre opérationnel cette année

2347

La commune de Bouira,chef- lieu de la wilaya a bénéficie de deux nouvelles structures d’accueil éducatives,à savoir deux (02) lycées dont un sera opérationnel dés la nouvelle entrée scolaire 2010.2001, alors que le second, est attendu pour l’année prochaine.
Ainsi selon le rythme des travaux constatés sur le chantier,le lycée de la cité des 140 Logements,situe au nord ouest de la ville de Bouira ouvrira sans aucun doute ses portes cette année pour recevoir les élèves des différents compartiments de l’enseignement.
Les travaux sont presque en phase finale et les dernières recommandations faites à l’entreprise chargée de sa réalisation est qu’il soit prêt au maximum octobre prochain. Dès sa réception, il aura pour rôle immédiat de réduire un peu la tension et la surcharge constatées au niveau des autres lycées du chef- lieu et prendre en charge les élèves des cités et quartiers limitrophes,à savoir, la cité  » les Allemands « , les 140 Logements et ceux de la bourgade d’Errich…D’une capacité de 800 places pédagogiques pour 200 rations quotidiennes,il a été réalisé dans un délais d’une année pour lequel une enveloppe financière d’un montant de 17,9 milliards de centimes lui fut dégagée. Dans le même sillage des nouvelles structures à réaliser, les travaux d’un second lycée sont entamés depuis peu sur la route de Haizer, à la sortie est de la commune d’une capacité de 800/200 repas quotidiens qui viendra sûrement renforcer davantage les infrastructurels existantes. Il est attendu à être réceptionné quant à lui à la prochaine rentrée scolaire 2011/2012. Il les élèves venant des localités toutes proches,
Ras Bouira, Ouled Bouchia…chose qui leur réduira sans aucun doute le parcours de longues distances pour rejoindre leurs établissements, telle est la situation actuellement. D’une capacité de 800 places pédagogiques ce projet a nécessité le dégagement d’une somme pour sa concrétisation de plus de 18 milliards de centimes.

F. K.