Accueil Évènement Lourdes peines à l’encontre les prévenus

Cour pénale de Boumerdès

Lourdes peines à l’encontre les prévenus

2598

Statuant sur le cas d’un quinquagénaire, inculpé de diffamation de hauts responsables de l’Etat, le tribunal criminel, près la cour pénale de Boumerdès l’a condamné hier, à une peine d’une année de prison ferme.
Le procureur général avait requis contre lui, il y’a quelques mois, une peine de trois ans de réclusion criminelle. Le représentant du ministère public s’en venait alors, à l’arrêt de renvoi selon lequel, l’inculpé M. Hocine, avait proféré des injures à l’encontre de deux ministres. Et ce, à travers des articles envoyés à un journal arabophone. Le quotidien en question, qui a évité de publier ces “articles diffamatoires», a soumis l’affaire aux services de sécurité concernés.
Après un premier renvoi du procès, pour avoir la latitude d’étudier le rapport d’expertise psychiatrique sur le mis en cause, l’instance judiciaire sus-mentionnée à prononcé contre ce dernier, la peine d’une année de réclusion criminelle. “Bien qu’il présente des troubles nerveux, l’accusé est en possession de ses facultés mentales», a-t-on relevé.
La même instance s’est prononcée, en milieu d’après-midi, sur le cas de six personnes poursuivies pour kidnapping et séquestration d’une fillette à Zemmouri. Deux d’entre-eux ont été condamnés à une peine de dix ans de prison ferme, trois autres de sexe féminin ont écopé elles, d’une peine de huit ans de réclusion criminelle, et enfin une année de prison pour le sixième mis en cause.
Pour rappel, cet bande de malfaiteurs, inculpée de kidnapping avec rançon, a été arrêtée par les gendarmes à Zemmouri, il y’a près de deux ans.

Salim Haddou