Accueil Évènement Benghabrit contredit les syndicats

ÉDUCATION - Résultats scolaires

Benghabrit contredit les syndicats

184

La ministre de l’Éducation nationale, Nouria Benghabrit, a contredit les syndicats du secteur selon lesquels «seuls 45% des élèves du cycle secondaire ont réussi à obtenir la moyenne lors de leur dernier examen».

Selon elle, plus de 50% des élèves du secondaire ont obtenu la moyenne. «Ce pourcentage a été obtenu dans plus de 90% des établissements scolaires et qu’il résulte des évaluations entreprises spécialement pour ce premier trimestre de scolarisation», a souligné la ministre de tutelle lors de son passage hier sur les ondes de la chaîne III de la radio nationale.

Pour illustrer ses propos, Mme Benghabrit a signalé que 86% des élèves du cycle primaire ont obtenu la moyenne, suivis de 66% des collégiens et de 63% des élèves du secondaire. Pour autant, poursuit la ministre, cela ne signifie pas que compte tenu du niveau atteint et de maîtrise des compétences, «nous sommes satisfaits». Il reste, déclare-t-elle, «à comparer ces résultats par rapport au défi qu’on s’est donnés d’atteindre un niveau d’éducation de qualité».

S’agissant, en outre, des élèves n’ayant pas obtenu la moyenne, la ministre a indiqué que «des instructions ont été données aux directions et aux inspections de l’éducation de wilayas afin d’entreprendre des sessions de rattrapage adaptées. Des sessions de rattrapage qui permettront, selon elle, de récupérer ceux dont les notes se situent en dessous de la moyenne.

674 120 inscrits aux épreuves du BAC 2019

Pour ce qui est du taux de redoublement scolaire estimé à plus de 30%, la première responsable du secteur annonce la mise en place d’un certain nombre de dispositifs. Il s’agit, selon elle, d’une formation poussée et un accompagnement suivi des enseignants. Évoquant, par ailleurs, les distorsions relevées en matière d’enseignement et des résultats auxquels elles ont donné lieu, l’invité de la radio algérienne les explique par «une augmentation constante du nombre d’élèves à scolariser et au renouvellement incessant du corps d’encadrement, dont elle relève que près d’un tiers des électifs ont été renouvelés sur une période de cinq années».

En ce qui concerne les préparatifs des examens de fin d’année, l’intervenante assure que «tout est fin prêt pour la tenue de ces examens». «Pas moins de 812 056 élèves sont inscrits à l’examen de cinquième année primaire, 630 728 sont inscrits à l’examen du BEM et 674 120 inscrits aux épreuves du BAC», a-t-elle fait savoir. Les candidats libres représentent, d’après elle, quelque 40%.

Dans le but de limiter à l’avenir leur nombre, la ministre propose des alternatives dans le cadre de la réorganisation du BAC. «Notre objectif pour ce qui est des candidats libres c’est d’en faire des candidats scolarisés à distance à partir de 2021», a-t-elle expliqué, avant d’ajouter que «si la réorganisation du BAC démarrera en 2020, le format du BAC à trois jours et demie sera pour 2021».

L. O. CH