Accueil Évènement «Ce qui m’importe c’est la construction de l’Algérie»

Benflis laisse entendre sa retraite politique

«Ce qui m’importe c’est la construction de l’Algérie»

372

Arrivé troisième dans les résultats du scrutin présidentiel, le candidat du parti Talaie El Hourriyet, Ali Benflis, a assuré, hier après-midi, qu’il ne conteste pas les résultats et qu’il ne présentera, de ce fait, aucun recours auprès de l’Autorité nationale indépendante des élections : «Je n’introduirai aucun recours à l’Autorité nationale indépendante des élections», a annoncé Benflis, trois heures après la proclamation officielle des résultats par Mohamed Charfi, président de l’ANIE.

Pour Benflis, qui a obtenu 10,55% des suffrages exprimés, «ce qui m’importe est la construction de l’Algérie pour la faire sortir de cette situation de crise», a-t-il déclaré lors d’un bref point de presse. «Je remercie l’ANIE pour les efforts qu’elle a déployés, pour l’organisation de cette élection, comme je remercie tous ceux qui ont cru en ma personne en votant pour moi, qu’ils soient à l’intérieur ou à l’extérieur du pays», a-t-il ajouté, soulignant la «nécessité de s’occuper du parti afin de le transmettre aux jeunes comme je l’ai précédemment promis».

Il a, à ce propos, insinué son intention de quitter le parti qu’il a fondé, après la tenue d’une réunion d’évaluation au cours de laquelle il annoncera sa décision de mettre fin à sa carrière politique.

M. A. T.