Accueil Évènement Confirmer le confinement !

Le point

Confirmer le confinement !

1745

Par Ali BOUDJELIL
Désormais le cap des 90 cas confirmés est franchi avec de nouveaux décès du coronavirus (Covid-19) en Algérie. Mais en Europe, tout près de chez nous, on dit que «La réalité des contaminations est en train de dépasser les dernières estimations statistiques».

L’Algérie a pris «toutes les précautions nécessaires» en cas d’évolution de l’épidémie du Coronavirus, a affirmé le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière même si il ne faut pas se voiler la face que face à une situation catastrophe, l’Etat à lui seul n y pourra rien. Et elle est rassurante cette prise «de conscience croissante des citoyens qui font preuve de vigilance et de prudence quant à la gravité de la situation».

Le début de confinement observé depuis jeudi est révélateur. D’autres mesures, qui entreront en vigueur à partir d’aujourd’hui dimanche à 01:00 et qui s’étaleront jusqu’au 4 avril, ont été prises il y a 3 jours par le président de la République qui a appelé aussi les Algériens à «limiter leurs déplacements, même au sein de leurs quartiers, pour éviter la propagation de la pandémie».

Mais serait-ce suffisant si, malgré toutes les campagnes de sensibilisation, l’on continue d’ignorer que «la maladie Covid-19 va certainement devenir la maladie la plus mortelle par jour durant les semaines à venir» ? Un confinement à domicile, pour quelques jours, vaut mieux qu’à l’hôpital ou sous terre.

Sensibiliser autour de soi continuellement fera barrage à se mal qui se propage sans avertir. L’Algérien peut bien instaurer un autre Hirak pour que ce virus parte. Il y va de sa santé. Il doit prendre de luimême des mesures et trouver, grâce à son génie créatif, des slogans et des solutions pour arrêter la propagation de la pandémie.

Car attendre des ordres d’en-haut pour se prémunir, c’est s’attendre à lire chaque jour des avis de décès sur les façades des murs de son quartier. Notre voisine la France entendait, hier soir, son Président prendre la parole et des mesures drastiques, semblables à l’Italie, à l’Espagne, et annoncer probablement le prolongement du confinement total.

Revenons chez nous, loin de leur panique, pour dire que malheureusement, il y a «des voix défaitistes qui s’élèvent çà et là pour propager, avec une insistance étrange, des Fake News et de fausses informations». Il y va aussi de notre santé mentale d’interdire et de s’interdire ces déviations étrangères à notre culture.
A. B.