Accueil Évènement De plus en plus de femmes impliquées

BOUMERDèS - 250 affaires traitées par la police en 2018

De plus en plus de femmes impliquées

721

Dans le cadre de la lutte contre toutes les formes de criminalité, les services de police ont traité l’année dernière 3 250 affaires ayant impliqué 4 435 individus dont 280 femmes, 151 mineurs et 31 ressortissants étrangers.

C’est ce qu’a indiqué Ali Badaoui chef de sûreté de la wilaya de Boumerdes lors d’un point de presse en début de semaine. 599 prévenus ont été écroués, 447 ont bénéficié de citation directe à comparaître et 56 ont été placés sous contrôle judiciaire. En 2017, les mêmes services avaient traité 2 324 ayant mis en cause 3 171 individus dont 201 femmes, 127 mineurs (dont 5 fillettes) et 86 ressortissants de nationalités étrangères.

421 mis en cause ont été incarcérés, 305 ont bénéficié de citation directe à comparaître et 48 ont été mis sous contrôle judiciaire. Quant à la nature des délits, l’intervenant les détaillera comme suit : Les services de police ont traité durant l’année 2018, 453 affaires liées au délit d’atteinte à la chose publique ayant impliqué 850 individus dont 45 femmes, 15 mineurs et 26 ressortissants étrangers.

17 personnes ont été mises sous contrôle judiciaire, 85 mis ont bénéficié de la citation directe et 30 prévenus ont été libérés. L’année précédente, 346 affaires ont été traitées, pour des délits de port d’arme blanches prohibée et résidence illégale sur le territoire, entre autres. 1 364 affaires liées au délit d’atteinte aux personnes ont été traitées, mettant en cause 1 658 individus dont 143 femmes, 45 mineurs et 2 étrangers.

48 prévenus ont été écroués, 7 mis sous contrôle judiciaire, 90 ont bénéficié de la citation directe à comparaître et 19 personnes ont été libérées. Ali Badaoui indiquera qu’en 2017, 1 400 affaires ont été traitées, pour coups et blessures volontaires, humiliation, violation de domiciles, diffamation et menaces.

Le chef de la sûreté de wilaya de Boumerdès fera savoir que 88 affaires liées à l’atteinte aux mœurs ont été traitées par les services de police, impliquant 106 individus dont 9 femmes et 7 mineurs. 27 prévenus ont été écroués. En 2017, 69 affaires du même type ont été traitées, pour notamment viol, incitation de mineurs à la débauche, création de lieux de débauche et harcèlement sexuel.

Délit d’atteinte à l’économie nationale

En abordant le volet lié à l’atteinte à l’économie nationale, l’intervenant dira que les services de police ont traité 112 affaires ayant impliqué 178 individus dont 7 femmes, 2 mineurs et 2 ressortissants étrangers. 20 prévenus ont été incarcérés, 20 mis sous contrôle judiciaire et 5 ont bénéficié de la citation directe à comparaître. En 2017, 65 affaires du même type ont été traitées par les mêmes services, dont le délit de faux et usage de faux, abus de confiance, escroquerie, abus de pouvoirs et délit d’émission de chèques sans provisions.

Infractions en matière de drogue

Concernant les affaires relatives aux infractions en matière de drogue, les services de police de la wilaya de Boumerdès ont saisi 32, 726 kilogrammes de drogue de type résine de cannabis, 3 977 comprimés psychotropes et ont mis la main sur 466 individus dont 5 femmes et 2 mineurs. 212 prévenus ont été écroués. En 2017, 225 affaires liées aux infractions en matière de drogue ont été traitées.

6, 198 kg de résine de cannabis et 8 336 comprimés psychotropes ont été saisis. 858 affaires liées à l’atteinte contre les biens ont été traitées, impliquant 1 099 individus dont 66 femmes et 78 mineurs. 175 mis en cause ont été incarcérés et 12 autres ont été mis sous contre judiciaire. En 2017, les services de police ont traité 762 affaires du même type, dont la destruction volontaire de biens d’autrui, vol et incendie volontaire.

Concernant les infractions liées à la cybercriminalité, Ali Badaoui avancera le chiffre de 67 affaires traitées, ayant mis en cause 78 personnes dont 5 femmes, 2 mineurs et 1 ressortissant de nationalité étrangère. En 2017, le nombre d’affaires du même type fut de l‘ordre de 34 seulement.

Par ailleurs il indiquera que dans le cadre du renforcement de la coopération avec le corps de la Gendarmerie nationale dans la lutte contre la criminalité sous toutes ses fores, les services de police, ont, en coordination avec la Gendarmerie nationale effectué 29 opérations de contrôle ayant touché 783 individus et 501 véhicules.

Circulation routière : 4 145 permis de conduire retirés

Concernant les délits liés à la circulation routière, 203 accidents routiers ont été enregistrés, avec 226 blessés et 10 décès. Durant l’année 2017, le nombre d’accidents de la circulation était de 201, ayant causé 229 blessés et 10 décès.

Selon l’intervenant, les retraits de permis de conduire furent au nombre de 4 145, soit 1 262 de moins par rapport à 2017. Les infractions routières enregistrées en 2018 furent au nombre de 2 563 et de 2 413 en 2017. Quant au nombre des véhicule mis en fourrière durant l’année 2018, il est de l’ordre de 82, soit 159 de moins par rapport à celui enregistré en 2017.

Ali Badaoui, révèle en outre que le nombre d’amendes enregistrées au cours de l’année dernière est de l’ordre de 19 819, soit 692 de moins que celui enregistré en 2017. Le nombre de transgressions enregistrées via le radar est 1 057, soit 551 de moins que l’année précédente.

Hocine Amrouni