Accueil A la une Des citoyens réclament la dissolution de l’APC

BENI DJELLIL - Alors que la mairie demeure fermée depuis un mois

Des citoyens réclament la dissolution de l’APC

1222

Des dizaines de citoyens de la commune de Beni Djellil se sont rassemblés, hier, devant le siège de la wilaya de Béjaïa. Les protestataires réclamaient «le départ» de leur exécutif communal, le jugeant «incapable» de gérer les affaires courantes de la commune et de prendre en charge les doléances des citoyens. «Cela fait deux ans et demi que cette assemblée siège à la tête de notre commune sans qu’il n’y ait la moindre amélioration du cadre de vie des citoyens. Il y a un dysfonctionnement au niveau de notre APC. C’est pourquoi nous demandons l’intervention du wali pour appliquer la loi et ordonner la dissolution de cette APC», dira un manifestant. À noter que la mairie de Beni Djellil est fermée depuis un mois par des citoyens de plusieurs localités de cette municipalité. Ces derniers réclament principalement de l’aménagement urbain et la viabilisation des réseaux divers (AEP, gaz, etc.).

Le maire de Béni Djellil : «Ces gens ne représentent même pas leurs propres villages»

Réagissant à cette action de protestation de ses concitoyens, le P/APC de Beni Djellil a affirmé, hier, sur les ondes de la radio locale que ces protestataires sont loin de représenter l’ensemble de la population de sa commune. «Ces gens ne représentent même pas leurs propres villages», a déclaré l’édile communal, reconnaissant néanmoins «des carences et des manquements» qu’il compte prendre en charge «dans le cadre des plans communaux de développement». Tout en énumérant les différentes réalisations de son équipe, le maire de Beni Djellil lance toutefois un appel aux villageois «frondeurs» à «privilégier la voie du dialogue» pour trouver des solutions aux problèmes.
B. S.