Accueil A la une Gaïd Salah appelle à la vigilance

Au troisième jour de sa visite à la 4ème Région militaire

Gaïd Salah appelle à la vigilance

345

Le général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’État-major de l’ANP, a appelé, hier, le peuple algérien à «faire montre d’une extrême vigilance et à demeurer solidaire avec son Armée». Dans un discours prononcé hier à l’École supérieure des troupes spéciales (ESTS) de Biskra, à l’occasion du troisième jour de sa visite à la 4e Région militaire, Gaïd Salah a appelé le peuple algérien à faire montre d’une extrême vigilance et à demeurer solidaire avec son Armée.

«Le peuple algérien doit faire preuve de grande vigilance et mettre sa main dans celle de l’armée pour ne pas permettre à ceux qui ont des plans pernicieux de s’infiltrer dans les rangs du peuple, quelles que soient les circonstances ou les conditions», a affirmé Gaid Salah qui a évoqué également le «défi majeur» lié à la lutte contre la corruption. «Je dois souligner le grand défi qui est la lutte contre la corruption. La corruption a des prolongements politiques, financiers et médiatiques et des lobbys introduits dans les institutions du pays.

Il a fallu détecter et désamorcer toutes les mines plantées dans les institutions de l’État et ses secteurs. L’approche suivie dans le domaine de la lutte contre la corruption s’appuie sur des bases solides car construit à partir d’informations justes et vérifiées et de dossiers avec preuves. Des dossiers nombreux, lourds, voire dangereux. Cela a troublé et terrifié la bande qui a commencé à tenter d’entraver les efforts de l’Armée nationale populaire et l’appareil judiciaire».

Dans son deuxième discours hier à partir de Ouargla, Gaid Salah a également remercié la justice pour son travail dans la lutte contre la corruption. «Ce qui est sûr est que la solidarité exprimée par le peuple à l’égard de la justice constitue une autre garantie devant permettre à la justice de continuer de jouer son rôle et de parachever son devoir national à la faveur d’un processus d’assainissement national correcte. La justice mérite nos remerciements et notre considération pour ses efforts dans le traitement des dossiers cumulés et nombreux de corruption.

C’est un message fort du peuple algérien qui a salué et cautionné cette voie légale, juste et équitable», a-t-il souligné. Revenant à l’Histoire de la guerre de libération nationale, le général Gaid Salah a rappelé les événements du 8 mai 1945, «qui ont convaincu les Algériens de la nécessité du combat armé», et la grève des étudiants du 19 mai 1956. «La journée de l’étudiant est porteuse de beaucoup de significations et de sens profonds sur l’ampleur de la conscience de l’étudiant algérien à propos des intérêts supérieurs de son pays. Cette position patriotique des étudiants est restée comme un symbole de la cohésion des Algériens et leur détermination à ce que l’Algérie reste au-dessus de toute considération», a-t-il souligné.

Synthèse Ali C.