Accueil A la une La veuve du colonel Krim Belkacem n’est plus

Tassadit Fakir a été inhumée hier à Alger

La veuve du colonel Krim Belkacem n’est plus

1491

La veuve du colonel Krim Belkacem, Tassadit Fakir, a rendu l’âme, avant-hier, à l’âge de 98 ans, après une longue maladie, à Kouba (Alger), entourée de ses petits-enfants, de sa famille et de son fils unique, Ahmed, ancien commandant de bord à Air Algérie.

La regrettée Nna Tassadit a beaucoup souffert durant sa jeunesse. Elle épousera le futur Lion des Djebels au début des années 40 alors que le jeune Belkacem Krim préparait déjà le mouvement insurrectionnel contre l’occupant en s’engageant dans le mouvement national.

D’ailleurs, quelques années après leur mariage, il prit le maquis la laissant vivre avec ses parents à Tizra Aissa (Aït Yahia Moussa) dans l’ex-commune mixte de Draâ El-Mizan. Elle ne voyait son conjoint que rarement. Quand ça lui arrivait de rentrer épisodiquement de nuit, à l’abri des regards, de peur d’être dénoncé, étant recherché par les gendarmes qui perquisitionnaient souvent la maison familiale des Krim.

Souvent, Nna Tassadit allait se réfugier chez ses parents à Ighendoussen (Mâatkas), un village à quelques jets de pierre d’Iallalen. La défunte épouse du colonel Krim Belkacem, assassiné à Francfort (Allemagne), le 18 octobre 1970, a été inhumée, hier mercredi, au cimetière d’El Alia (Alger) après la prière de Dohr en présence d’une foule nombreuse.
Amar Ouramdane