Accueil Évènement L’Algérie se lève !

Le point

L’Algérie se lève !

260

Par Ali Boudjelil
L’Algérie se lève et quitte son fauteuil roulant. Son accident survenu suite à une chute de tension ou à une hypertension n’est plus qu’un lointain souvenir. Elle retrouve enfin son douillet berceau de l’humanité et surtout son statut de Mecque des révolutionnaires. Après avoir fait fléchir des auteurs d’une décision malvenue d’organiser insidieusement, avec l’aide de la CAF, un tournoi sportif dans la ville de Laâyoune, en violation flagrante du droit international, voilà que la diplomatie de la vraie Numidie s’apprête à forcer le destin pour que le pays qui a vu naître Spartacus, la Libye, voie les braises qui chauffent sa crise mourir sous le regard des tisonniers aveuglés par les étincelles de notre sursaut. Erdogan, le Turc, et Tebboune, le Numide, auront des échanges sur «les moyens et voies de renforcer des liens unissant les deux pays frères» et, surtout, mettre fin aux miasmes qui font planer le doute sur les bonheurs qui s’essaient à pleuvoir sur le continent de Madibou.

Car se concerter sur les questions internationales se veut aussi un souci de libérer l’Afrique d’un colonialisme d’une autre pointure. Mais n’y a-t-il pas là un signe du Destin si Belmadi aspire à brandir la coupe du monde après avoir arraché celle d’Afrique en terre des Pharaons ? Certainement oui, puisque notre Président, en faisant retrouver à l’Algérien sa fierté, est sur les mêmes ondes que les coéquipiers de Mahrez. Cela dit, même si les héritiers du Jumbo Jet se sont vu sévèrement corrigés par un Vita Club qu’on croyait dépourvu de vitalité, force est d’admettre que reconstruire est plus laborieux que construire. Depuis février 2019, ça bouge et ça marche, de vive voix et du bon pied. La fin de cet hiver s’annonce avec les bourgeons du renouveau car le ciel ne sera jamais avare d’étoiles et la terre de fleurs.
A. B.