Accueil Évènement Large programme à travers les municipalités

Draâ El-Mizan

Large programme à travers les municipalités

66

La commémoration du 63e anniversaire du Congrès de la Soummam (20 août 1956) et du 64e anniversaire de l’Offensive du nord constantinois (20 août 1955) intervient cette année dans un contexte un peu particulier, notamment depuis le 22 février dernier. C’est pourquoi en plus du dépôt de gerbes de fleurs et de quelques baptisations d’établissements publics, les interventions seront, indubitablement, orientées dans le sens de la plateforme qui avait défini la nature de l’État algérien après l’indépendance, à savoir la primauté du civil sur le militaire et de l’intérieur sur l’extérieur.

En collaboration avec les APC, les organisations des moudjahidine et des enfants de chahid ont concocté des activités diverses. Ainsi, à Tizi-Gheniff est prévu un rassemblement au mémorial Ali Mellah avant de déposer la première gerbe de fleurs au piédestal de la stèle dédiée aux martyrs de la commune en face du siège de l’APC qui sera suivi d’un déplacement au carré des martyrs d’Adila sur les abords de la RN68 où sont programmés en plus du dépôt de la gerbe de fleurs des interventions et des témoignages au sujet de cette date phare dans l’histoire de la guerre de libération nationale.

L’APC d’Ait Yahia Moussa est aussi au rendez-vous. Des recueillements sont prévus aux carrés des martyrs de Tafoughalt, de Tachtiouine, de Tifaou et surtout à Vougarfène baptisé carré des martyrs de la bataille du 6 janvier 1959, où sont inhumés les 385 martyrs tombés au champ d’honneur ce jour-là. À Frikat aussi, une gerbe de fleurs sera déposée au carré des martyrs du chef-lieu communal. Ce sera aussi l’occasion à la famille révolutionnaire d’aborder la création de la fondation du colonel Amar Ouamrane et peut être même d’évoquer la réhabilitation de sa maison pour être érigée en musée.

C’est le même rituel à Ain Zaouia où pas moins de quatre gerbes de fleurs seront déposées aux carrés des martyrs des villages de Boumahni et à la principale stèle dédiée aux martyrs de toute la commune sise à l’entrée du chef-lieu communal. À Draâ El-Mizan, après un rassemblement devant l’APC aux environs de huit heures, la procession ira déposer une gerbe de fleurs au monument dédié aux martyrs de la révolution sis au centre-ville.

On croit savoir qu’en plus des élus, il y aura le chef de daïra et les autorités militaires ainsi que la famille révolutionnaire. Pour le reste du programme, il s’agit d’une exposition de photos, de coupures de journaux en relation avec ces deux événements essentiels ainsi que les portraits des martyrs de la révolution, dont ceux des cinq colonels de l’ex-commune mixte de Draâ El-Mizan, en l’occurrence Krim Belkacem, Amar Ouamrane, Ali Mellah, Slimane Dehilès et Mohamed Zamoum, à la maison de jeunes Arezki Mansouri. Tandis que la bibliothèque communale abritera la cérémonie de remise des prix aux meilleurs lauréats des examens de fin d’année scolaire (5e AP, BEM et Bac) issus de la municipalité à l’initiative de l’APC.
Amar Ouramdane