Accueil Évènement L’avenir du pays où il est ?

Point d'ordre

L’avenir du pays où il est ?

65

Par S Aït Hamouda
L’antienne qui insiste sur le devenir du pays, telle une rengaine qui revient à chaque fois pour dire et redire ce qu’elle veut. Elle se considère comme une chanson qu’on répète à l’envie sans plus finir et reprend les plus distingués couplets pour nous les apprendre un à un jusqu’à la Saint Glinglin.

Sans rien demander à ceux qui prennent le risque, mesuré, de sombrer dans la marre au diable, la distante relation qu’on a de jure et de facto, avec ce qu’on doit faire ou ne pas faire, à ceci près, des illusions qui subjuguent le bien comme le mal. A ne pas se leurrer de promesses et d’engagements farfelus au point où l’on tombe la gueule en avant et que l’on se relève tuméfié, les yeux au beurre noir, le nez blessé, la bouche résignée, les dents cassés.

La désignation de la victime procède de la façon dont elle est tombée, mais gare à la sombre brutalité qui vous surprend, sans trop vous inquiéter ni trop faire peur. Parce que dès le début, vous avez hésité à plonger dans la marre et par vos hésitations craintives, vous vous laisserez balancer entre le zist et zest jusqu’à l’ultime moment. Qu’à cela ne tienne !

Les choses sont ce quelles sont, à moins de dégoter une marge de manœuvre qui soit, un tant soit peu, conciliatrice. Cela peut résoudre à partir du dernier lapsus quant à l’expression du dernier mot. Ce qui pourra vous amener loin dans votre quête éperdue de la tête aux pieds, de pied en cap, de votre ambition qu’elle soit bonne ou mauvaise, qu’elle soit parfaite ou nulle, qu’elle soit exemplaire ou une copie de l’original, elle n’en sera pas moins objective de vos espoirs mal venus jusqu’à l’arrivée avec la promptitude du temps. Où le risque prend toute son ampleur et se détermine par rapport, qu’il soit conjoncturel ou hasardeux, à l’heure.

La détermination peut se hasarder à produire des atomes de certitudes et des tas d’incohérences, le cas échéant, que l’on ne comprend pas. Toutes les questions que vous vous posez trouvent leurs réponses dans le devenir du pays.
S. A. H.