Accueil Évènement Le corps électoral s’élève à 23 407 électeurs

APC de Draâ El-Mizan

Le corps électoral s’élève à 23 407 électeurs

64

La révision exceptionnelle des listes électorales, lancée du 23 janvier dernier au 6 février, a fait ressortir 250 nouveaux inscrits et 180 radiés. En effet, le service chargé de cette opération n’a pas lésiné sur les moyens pour arriver à ce résultat. «L’application mise sur pied par le ministère de l’Intérieur a été très efficace.

Elle nous a permis de faire un travail rapide en retrouvant les décès afin de les radier automatiquement. Jusqu’à présent, notre service est ouvert du samedi jusqu’au jeudi. Ainsi, nous recevons les recours. Cependant, nous avons remarqué que les citoyens et les citoyennes âgés de 18 ans révolus ne se sont pas présentés au service pour s’inscrire.

C’est dire que nos jeunes n’accordent pas beaucoup d’importance à l’inscription sur les listes électorales. Pour cela, nous lançons un appel aux parents afin de sensibiliser leurs enfants sur l’importance de s’inscrire sur le fichier électoral», a déclaré Ali Sellami en sa qualité de secrétaire général de l’APC.

Notre interlocuteur a invité les citoyens à recourir à l’application du ministère de l’Intérieur afin de retrouver le centre dans lequel ils sont inscrits. «Pour tout renseignement, nous sommes au service des citoyens. Les portes de nos services sont ouvertes», a-t-il appelé.

Dans cette importante commune, il a été remarqué que l’ancien nombre du fichier électoral était de 23 337 électeurs du mois d’octobre dernier après la révision annuelle qui est passée juste après cette révision exceptionnelle à 23 407 électeurs après les nouvelles inscriptions et les radiés.

«Au total, nous avons 15 centres de vote renfermant 56 bureaux de vote. Toutes les cartes d’électeurs ont été distribuées. Elle sont délivrées aux nouveaux inscrits sur place», a souligné un agent de ce service. À noter que lors des élections du 23 novembre 2017, l’APC a créé deux nouveaux centres de vote au chef-lieu communal.

«Vu le grand nombre d’électeurs dans les bureaux du centre-ville, à savoir l’école Frères Tellache et l’école de filles, nous avons créé un centre à la cité de l’Indépendance au sein de l’école Mohamed Issolah et un autre du côté du quartier dit l’Abattoir au sein de l’école primaire Ahmed Ameziane Lounas.

Cela permettra aux électeurs de voter juste près de leurs domiciles», a ajouté Ali Sellami. Par ailleurs, pour les prochaines élections dont celles relatives à la présidentielle du 18 avril prochain, un autre centre de vote a été créé au sein de l’école primaire Frères Harchaoui.

Ainsi, les électeurs de la cité Mohamed Boulaouche, les lotissements social et Nord n’ont plus à se déplacer pour accomplir ce devoir citoyen dans leurs anciens centres de vote. Depuis l’été dernier, les nouvelles cartes d’électeurs sont arrivées à leurs destinataires. C’est dire que la création de ces centres encouragera même les personnes âgées à voter car ils se trouvent à proximité de chez elles.

Amar Ouramdane