Accueil Évènement Le FLN, l’autre cible des étudiants

Tizi-Ouzou

Le FLN, l’autre cible des étudiants

119

Les étudiants de l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou ont de nouveau marché hier «pour le départ du système». La mobilisation était timide, mais l’engagement des manifestants reste intact «jusqu’au départ du système», diront-ils. «Primauté du civil sur le militaire», «Les étudiants s’engagent, système dégage», «Arrêtez la mascarade judiciaire», «Nous réclamons la liberté de la presse et la décolonisation des médias lourds», «Nous réclamons la dissolution du FLN et de la centrale syndicale», «Dissolution des assemblées» sont entre autres les messages adressés par les étudiants aux tenants du pouvoir tout au long de l’itinéraire traditionnel de la marche, à savoir du portail de l’université jusqu’à la place de la bougie.

L’arrestation de la secrétaire générale du parti des travailleurs n’a pas laissé les étudiants indifférents : «Non à la dictature militaire, Non à l’arrestation des militants, libération immédiate de Louisa Hannoun», pouvait-on lire sur une pancarte. Les étudiants ont par ailleurs et encore une fois crié leur rejet des élections du 4 juillet, ainsi que leurs refus à la feuille de route du pouvoir, exigeant «Une transition démocratique».

K. H.