Accueil Évènement «Le Printemps amazigh de 1980, ses acteurs et sa mémoire»

Le HCA et Ali Guenoun osent le film

«Le Printemps amazigh de 1980, ses acteurs et sa mémoire»

472

Le Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA) compte lancer et soutenir la réalisation d’un film documentaire sur le Printemps berbère et les événements ayant ponctué le combat identitaire amazigh en Algérie. C’est l’un des projets primordiaux du HCA pour l’année en cours, en plus de plusieurs autres activités.

En outre, le HCA consacrera aussi le prochain numéro de sa revue transcrite entièrement en tamazight et intitulée «Tamazight tura», à la vie et à l’œuvre du poète, chanteur et militant Matoub Lounès. Le HCA compte, aussi, lancer très prochainement un grand chantier. Il s’agit des documents et œuvres écrites en langue amazighe qui seront désormais disponibles sur Google-traduction (voir papier ci-contre).

C’est Boussad Addad, chercheur en intelligence artificielle qui supervisera ce projet intitulé : «Traducteur automatique de la langue amazighe de type Google translate». Parmi les documents qui y seront désormais disponibles, on peut citer les œuvres littéraires écrites en langue amazighe. Quant au film documentaire qui sera intitulé «Le Printemps amazigh de 1980, ses acteurs et sa mémoire», la direction de sa réalisation a été confiée, par les responsables du HCA, à un universitaire-chercheur qui a une grande expérience dans le domaine.

Il s’agit de l’historien Ali Guenoun, auteur du livre «Chronologie du mouvement berbère», publié aux éditions Casbah il y a une vingtaine d’années. Par ailleurs et toujours dans le sillage des projets du HCA pour 2019, on peut citer la généralisation de l’expérience d’ouverture d’instituts de langue amazighe, le lancement d’un Master dans la spécialité traduction tamazight – arabe au niveau de l’École supérieure des enseignants d’Alger et à Ouargla. Il y a lieu de rappeler que dans le cadre des statistiques livrées récemment par le HCA, le nombre d’étudiants inscrits au niveaux des quatre départements de tamazight de Béjaïa, Tizi-Ouzou, Batna et Bouira, est de 3 246 étudiants. Parmi eux, 110 préparent un master et 27 sont sur des thèses de doctorat.

A.M.