Accueil Évènement Le village le plus propre, c’est dans la continuité

Point du jour

Le village le plus propre, c’est dans la continuité

110

Par S Ait Hamouda
Le village le plus propre de Kabylie, on en parle, on fait des glorioles sur cette affaire, mais il y a une question qu’on se pose : Où commence et où finit le village le plus «environnementalement» viable ? Ce n’est pas en peinturlurant les murs et les pavés que l’on réussit à faire de son village un exemple à suivre. Ce n’est pas en négligeant l’environnement, son espace, ce que l’on respire et ce que l’on ingurgite de tout venant, que l’on peut faire de la cité où l’on habite une cité merveilleuse.

Ce n’est pas en fouinant dans les modèles formatés des hameaux superbes que l’on finit par découvrir que l’agglomération que l’on habite est la plus parfaite d’entre toutes. Depuis qu’existe le concours Rabah Aissat, la chose n’a pas bougé d’un iota. Elle stagne, elle demeure ostensiblement dans la même situation, il n’y a ni propreté, ni netteté, ni rien de tout cela. Il y a de la crasse qu’on nettoie à la va vite, qu’on liquide et on s’en va, et puis on obtient les prix que l’on consacre à cet événement.

Mais il s’avère que ce genre d’occasions ne persuade personne de son utilité, parce que, non seulement, ce n’est pas une occupation qui met les villages au fait de leurs semblables, elle leur fait aussi constater leur retard dans leur avance prise sur le temps et ses réalités. Nonobstant, les efforts des villageois pour faire de leur coin un prototype de propreté, il y a des situations qu’on ne peut négliger hormis les spécificités vallonnées de la Kabylie qui inspirent à l’homme de grands efforts pour rendre son village nickel et pouvoir grimper facilement les montées qu’il présente comme une identité fougueuse, et les crapahuter sans le moindre ahan pour recourir à la facilité qui nous astreint à le rendre, le village, un modèle d’entre tous.

Des villages ont obtenu les distinctions prévues, mais allez y faire un tour aujourd’hui et vous verrez ce qu’il en est advenu. Le village le plus propre, c’est un village qui est écologiquement viable, pour l’éternité.

S. A. H.