Accueil A la une Les dates des examens maintenues

Éducation nationale

Les dates des examens maintenues

139

Les dates initiales des examens des trois paliers sont maintenues, en dépit du mouvement populaire qui secoue le pays depuis le 22 février dernier. En effet, le ministre de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belabed, a affirmé officiellement hier que les examens de fin d’année auront lieu selon le calendrier fixé, soit du 29 mai au 20 juin prochain.

«Les dates des examens de fin d’année préalablement fixées restent inchangées pour les trois paliers de l’Éducation nationale, à savoir le Baccalauréat, le Brevet d’enseignement moyen (BEM) et l’examen de la 5e année du cycle primaire», affirme encore le premier responsable du secteur.

«Les examens qui concernent plus de deux millions de candidats qui passeront leurs épreuves dans près de 18 600 centres revêtent un caractère particulier, car intervenant dans un contexte sensible qui nécessite la mobilisation et la vigilance de tous pour le traverser en toute sécurité», a-t-il indiqué lors d’un séminaire national des directeurs de l’éducation tenu hier.

Selon le calendrier fixé par le ministère et l’Office national des examens et concours (ONEC), les examens du baccalauréat se dérouleront du 16 au 20 juin prochain, ceux du BEM du 9 au 11 juin et ceux du fin de cycle primaire le 29 mai, soit durant le mois sacré du Ramadhan. Les résultats du baccalauréat seront annoncés le 20 juillet, le BEM le 1er juillet et la 5e année primaire le 16 juin, informe le ministre.

Pour ce qui est, en outre, du taux d’avancement des programmes scolaires, Abdelhakim Belabed a annoncé que ce dernier a atteint un taux de 70 % dans les trois paliers de l’Éducation nationale. Par ailleurs, le ministre de l’Éducation nationale a déclaré que toutes les procédures liées à l’inscription à l’école seraient facilitées à l’avenir. Lors de sa rencontre avec les directeurs de l’éducation, il a souligné que le contenu des dossiers scolaires, qui sont des priorités du ministère, serait assoupli.

Le ministre a par la suite souligné la nécessité de travailler pour résoudre les problèmes des travailleurs du secteur restés en suspens au niveau local. À noter que l’intersyndicale de l’éducation, qui regroupe en son sein six syndicats autonomes, a boycotté hier la réunion avec le ministre de l’Éducation devant porter notamment sur la préparation des examens de fin d’année.

Par ailleurs, le ministère de l’Éducation nationale annonce que l’ouverture de l’opération de retrait des convocations pour les candidats à l’examen du baccalauréat au titre de l’année scolaire 2018-2019 débutera le 20 mai prochain. Toutefois, le retrait des convocations pour l’examen du Bac se poursuivra jusqu’au jour de l’examen du Bac prévu le 16 juin prochain, selon la même source. Ainsi, les candidats à l’examen du baccalauréat 2019 peuvent dès cette date retirer leurs convocations depuis le site Internet de l’office national des examens et des concours (ONEC).

L. O. CH