Le car-ferry Tassili 2 a accosté, mercredi dernier, au port de Béjaïa avec, à son bord, 342 passagers et 125 véhicules. Il s’agit du premier navire transportant des ressortissants algériens venus passer leurs vacances au pays.

A l’occasion, les autorités locales se sont déplacées sur les lieux pour s’enquérir des conditions d’accueil des représentants de notre communauté à l’étranger.

Les différents intervenants dans le trafic des passagers, au niveau de ce port, semblent avoir retenu les leçons du passé, en accélérant, notamment, les formalités administratives, en matière de débarquement et d’embarquement des passagers. Au port de Béjaïa, le traitement des passagers se fait dans un délai n’excédant pas 3 heures.

A noter que chaque saison estivale, entre 50 000 à 70 000 passagers y transitent. «Pour accueillir les passagers en provenance, notamment, de Marseille, dans de meilleures conditions, toutes les dispositions nécessaires ont été prises», assure-t-on.

Le délai de traitement des passagers, qui était de 3 à 5 heures dans un passé récent, a été réduit à moins de 3 heures depuis l’an dernier, suite à la mise en place par la Direction générale des Douanes d’un nouveau procédé, à savoir la Douane mobile. Dans la même optique, 2 passerelles télescopiques amovibles de 20 et 25 m et une passerelle fixe de 80 m ont été mises en place, au niveau de la gare maritime de Béjaïa. Elles relieront le car-ferry au deuxième étage du bloc intérieur de cette infrastructure.

Selon les responsables du port : «Le port de Béjaïa est le seul en Algérie à réaliser ces passerelles dans l’optique de moderniser ses infrastructures.» «Un dispositif opérationnel et des mesures de facilitation ont été mises en place également par les autorités, au niveau de la nouvelle gare maritime conçue aux standards internationaux, en termes de capacité de transit mais aussi de commodités pour les passagers», indique-t-on. Et de préciser que ces nouvelles acquisitions ont «permis d’améliorer les conditions de réception des voyageurs et leurs véhicules et de réduire la durée de l’escale des bateaux et surtout diminuer le temps d’attente pour les passagers».

Le terminal à passagers, ajoute-t-on, est doté de tous les aménagements nécessaires pour le confort des voyageurs transitant par le port de Béjaïa. Mieux, il est équipé de système utilitaire de sécurité et de bien-être. «La gare maritime de Béjaïa est conçue pour atteindre les meilleurs standards mondiaux, en termes de fiabilité et de qualité de service autant pour les passagers que pour les personnels opérant sur le site», ont conclu les responsables du port.

Pour cette saison, 7 traversées, entre le port de Béjaïa et Marseille, sont programmées par la Société nationale de transport maritime de voyageurs. 11 autres rotations seront assurées par 2 autres car-ferries, battant pavillon français, affrétés par la SNTM.
F. A. B.