Accueil Évènement Les travaux lancés durant les vacances scolaires

Les travaux lancés durant les vacances scolaires

81

Les opérations de réhabilitation des écoles primaires présentant des dégradations seront lancées durant les vacances scolaires d’hiver. C’est en tout cas ce qu’a indiqué le wali de Bouira M. Mustapha Limani la semaine dernière en marge d’une visite d’inspection des projets de réalisation des structures de l’éducation. M. Limani qui répondait à une question d’un journaliste sur les conditions déplorables dans lesquels évoluent des milliers d’élèves à travers la wilaya de Bouira, et le retard mis dans le lancement des travaux de réfection, a expliqué que «les services de la wilaya ont été contraints de temporiser un peu pour le lancement des opérations et profiter de la période des vacances de décembre pour entreprendre les dits travaux».

«Effectivement, nous aurions dû entreprendre les travaux de réfection des écoles primaires un peu plus tôt mais les conditions notamment financières n’étaient pas réunies pour lancer les opérations. Désormais et avec la disponibilité des moyens financiers, nous avons donc décidé d’entreprendre les travaux durant les vacances d’hiver», a indiqué le wali. Sur les travaux en question, le même responsable a souligné qu’ils concernent l’étanchéité, les sanitaires, le chauffage et l’aménagement des cours des établissements».

Il est utile de signaler que des dizaines d’établissements scolaires à travers la wilaya sont vétustes et présentent aussi de nombreuses insuffisances en matière entres autres d’étanchéité et de chauffage. Cette situation n’est pas sans conséquences sur les conditions de travail des personnels et de scolarisation des enfants. Pour preuve, lors des dernières intempéries, des infiltrations des eaux de pluies ont été signalées un peu partout à travers la wilaya provoquant du coup des inondations au niveau des salles de cours.

Des problèmes de chauffage ont été également relevés notamment dans certaines écoles situées dans les zones de montagne. Etat de fait qui a causé des perturbations dans le déroulement des cours dans beaucoup d’écoles et a aussi suscité l’ire des parents qui iront jusqu’à protester en refusant même d’envoyer leurs enfants dans les écoles pour exiger l’amélioration des choses. Pour rappel, l’été dernier une commission d’inspection du ministère de l’Intérieur et des collectivités locales avait recensé une centaine d’écoles primaires qui sont dans un état de vétusté et qui nécessitent le lancement en urgence des travaux de réhabilitation.

Devant ces manques, des dotations budgétaires avaient été affectées à la wilaya pour la prise en charge des problèmes d’étanchéité, de chauffage, des sanitaires et l’aménagement des cours des écoles.

Djamel M.